Offshore
Alcatel et Fujitsu achèvent le réseau sous-marin Sea-Me-We 4

Actualité

Alcatel et Fujitsu achèvent le réseau sous-marin Sea-Me-We 4

Offshore

Après un an et demi de travaux, le nouveau réseau de câble sous-marin a été inauguré à Dubaï, la capitale des Emirats Arabes Unis. Suite à une série de tests d'acceptation très poussés, Sea-Me-We 4, dont Alcatel était maître d'oeuvre avec Fujitsu, est maintenant prêt à répondre aux besoins de télécommunications en très forte croissance entre l'Asie du Sud-Est, le sous-continent indien, le Moyen-Orient et l'Europe. Le réseau de câble sous-marin Sea-Me-We 4 parcourt près de 20 000 Kms, soit près de la moitié de la circonférence du globe, et relie 14 pays de Singapour à la France, via 16 points d'atterrissage. Conçu pour durer 25 ans, ce système représente 32 fois la capacité initiale du précédent système Sea-Me-We 3, installé en 1998. Sea-Me-We 4 est exploité par 16 opérateurs et déploie les solutions de réseaux optiques terrestres et sous-marins basées sur les technologies les plus modernes du marché. Alcatel est responsable de la livraison du câble, de sa conception et de la pose des sections 2, 3 et 4, reliant le port indien de Mumbai à Marseille.
« Sea-Me-We 4 va accroître de manière spectaculaire les capacités de communications de l'Inde et du Moyen-Orient », se félicite Jean Godeluck, président des activités de réseaux sous-marins d'Alcatel. « Cette réalisation met une nouvelle fois en lumière la capacité d'Alcatel à répondre à la demande de ses clients dans des plans de déploiement très précis, avec un savoir-faire technologique remarquable et une approche clés en main des projets sous-marins complexes ». Fort de 150 ans d’expérience dans le domaine sous-marin, l'entreprise a joué un rôle important dans le développement et l'installation des grands réseaux actuellement en exploitation. Au total, Alcatel a posé plus de 450 000 Kms de câbles sous-marins, reliant tous les continents, de l'Europe à l 'Asie, longeant l'Amérique du Nord au Sud et traversant le Pacifique.

Les consortiums Sea-Me-We

La coopération entre le groupe français et les consortiums Sea-Me-We remonte aux projets Sea-Me-We 1 et 2. Cette coopération s'est poursuivie en 1997 avec le lancement du réseau Sea-Me-We 3. Reliant initialement l'Asie du sud-est, le Moyen-Orient et l'Europe occidentale, il relie désormais l'Extrême-Orient, l'Asie du du sud et du sud-est, l'Australie, le Moyen-Orient, ainsi que l'Europe du sud, de l'ouest et du nord. Sea-Me-We traverse toutes les mers du globe et couvre une distance d'environ 40 000 Km. Etablissant des connexions de trafic sur 16 points d'atterrissage, le réseau est exploité par 16 opérateurs télécoms: Algerie Telecom S.p.A, Bangladesh Telegraph and Telephone Board, Bharti Infotel Limited, CAT Telecom Public Company Limited, Emirates Telecommunications Corporation - ETISALAT, France Telecom S.A., MCI International Inc., Pakistan Telecommunications Company Limited, Saudi Telecom Company, Singapore Telecommunications Limited, Sri Lanka Telecom Ltd, Telecom Egypt, Telecom Italia Sparkle S.p.A, Telekom Malaysia Berhad, Tunisie Telecom et Videsh Sanchar Nigam Limited.

Offshore Alcatel-Lucent