Marine Marchande
Alcatel Lucent reprend la flotte câblière d’ALDA Marine

Actualité

Alcatel Lucent reprend la flotte câblière d’ALDA Marine

Marine Marchande

Selon plusieurs sources, le groupe de télécommunications Alcatel Lucent a finalisé la reprise des câbliers exploités pour le compte de sa filiale Alcatel Submarine Networks. La flotte actuellement opérée compte sept navires : les Ile de Sein, Ile de Batz et Ile de Bréhat, trois navires de pose construits en 2002, l’Ile de Ré (navire de maintenance, 1982), l’Ile d’Aix (navire de maintenance, 1991), le Peter Faber (navire de maintenance, 1982) et le Lodbrog (navire de maintenance, 1985). Immatriculés au registre international français et armés par des marins de Louis Dreyfus Armateurs, ils sont tous gérés par ALDA Marine, société commune d’Alcatel Submarine Networks (51% du capital) et LDA (49%) créée en 2000. Mais ils n’appartenaient pas tous à la même société. ALDA Marine ne détenait que les Ile de Batz, Ile de Bréhat et Ile de Sein, alors qu’une autre entité, ALDA Marine Maintenance, possédait l’Ile de Ré. Louis Dreyfus Armateurs était quant à lui propriétaire de l’Ile d’Aix et ASN Danemark, filiale danoise d’Alcatel Submarine Networks, possédait les Peter Faber et Lodbrog.

Un maillage juridique complexe qu’a voulu simplifier Alcatel Lucent en reprenant 100% d’ALDA Marine, qui rachète les navires qui ne lui appartenaient pas. Une décision prise dans la perspective du projet d’introduction en bourse, cette année, d’Alcatel Submarine Networks.

Alors que les câbliers du groupe sont l’une des flottes les plus pourvoyeuses d’emplois d’officiers français, LDA devrait continuer d’assurer l’armement des navires.

Alcatel et LDA devraient officialiser la finalisation de ce projet dans les prochains jours.  

Louis Dreyfus Armateurs