Défense
Alerte nucléaire à Toulon

Actualité

Alerte nucléaire à Toulon

Défense

Des centaines de Toulonnais calfeutrés chez eux et les sirènes qui retentissent pour alerter du danger. Dans la base navale, un accident, fictif heureusement, s'est produit sur la chaufferie d'un sous-marin nucléaire d'attaque. Immédiatement, l'alerte est donnée et les services de secours se mettent en place. La situation n'est, heureusement, pas réelle. Il s'agit simplement du scénario de l'exercice nucléaire PPI TOULON 2010, qui se déroule depuis hier dans le port varois. De niveau 4 et à dominante sécurité civile, cet exercice est mené conjointement entre la préfecture du Var et la préfecture maritime de la Méditerranée. L'objectif est de simuler un accident, « hautement improbable » précisent les préfectures, sur la chaufferie d'un SNA de la Marine nationale. « D'ampleur nationale, PPI TOULON 2010 voit l'engagement de l'organisation de crise nationale, et locale en coopération avec tous les échelons concernés par la chaîne de la sécurité nucléaire de défense et d'expertise publique. Des moyens de première intervention pré-positionnés à proximité du lieu où sont positionnées les installations, jusqu'aux centres de gestion de crise nationaux, seront engagés. L'exercice s'inscrit dans la politique générale d'exercices nationaux visant à vérifier l'aptitude des services publics, civils et militaires, à prévenir toutes les formes de risques pouvant peser sur les personnes et l'environnement, et à intervenir si nécessaire dans les meilleurs délais avec les moyens adaptés », explique la préfecture maritime de la Méditerranée.
Environ 500 habitants du quartier du Pont du Las, situé à proximité de la base navale de Toulon, sont associés aujourd'hui à l'exercice. Les autorités comptent, dans le cadre du Plan Particulier d'Intervention (PPI), tester leur mise à l'abri lorsque retentissent les sirènes, et les former aux bons réflexes en cas d'alerte, y compris au niveau de la distribution de comprimés d'iode. La préfecture maritime souligne que la préparation de cet exercice a été l'occasion de réaliser des opérations pédagogiques auprès des établissements scolaires de l'aire toulonnaise concernés par le périmètre du PPI, qui ont reçu des informations concernant les outils à leur disposition. Le collège Pierre Puget (Toulon) et deux établissements de La Seyne sur mer (Edouard Vaillant et Marcel Pagnol) ont bénéficié de formations, et accueillent ce jeudi des binômes Marine - Sécurité civile pour leur fournir un soutien de formation et information.

Marine nationale