Marine Marchande
« Allo Purpan? » : une garde avec les docteurs des mers

Reportage

« Allo Purpan? » : une garde avec les docteurs des mers

Marine Marchande

Chaque année, le Centre de consultations médicales maritimes reçoit près de 4000 appels en provenance de bateaux. Du pic de fièvre à l’accident grave, ses médecins diagnostiquent et traitent. Régulièrement confrontés à l’urgence, leur principal défi reste la distance et les contraintes de la mer.  Pour Mer et Marine, Léonore Mahieux a veillé avec les docteurs toulousains, à l'écoute de tous les gens de mer.

« Ici c’est l’aide médicale en mer ! » Un pavé de béton vieux blanc qui domine les bâtiments épars du CHU de Purpan à Toulouse. La Méditerranée est à plus d’une heure de route à l’est, l’Atlantique à presque trois heures et pourtant c’est là, dans les locaux du Samu 31, qu’officie l’équipe du Centre de consultation médicale maritime, le CCMM.

Une fièvre, un furoncle, un problème dentaire, un doigt arraché, un début d’infarctus… De toutes les mers du monde, les marins appellent. Le CCMM est le centre français de consultation médicale pour les gens de mer. Ses dix médecins écoutent, diagnostiquent, prescrivent, accompagnent à distance des gestes médicaux ou préconisent une évacuation ou un déroutement en coordination avec les Cross et les Samu côtiers.

L'urgence au bout du monde et la consultation comme dans un cabinet en ville

9h. Un mardi matin. Le docteur Julien

Divers marine marchande