Croisières et Voyages
Alstom présent pour le grand lifting du Queen Mary 2

Actualité

Alstom présent pour le grand lifting du Queen Mary 2

Croisières et Voyages

Environ 120 salariés des Chantiers de l’Atlantique et d’entreprises sous-traitantes étaient à Hambourg le mois dernier. C’est dans ce port allemand, chez Blohm & Voss, que la Cunard avait décidé d’opérer une série de travaux sur le Queen Mary 2, entre le 7 et le 20 novembre. Alstom a traité une centaine de points pour lesquels l’armateur avait fait appel aux garanties. Cunard a également profité de ce passage en dry dock pour effectuer de gros travaux de maintenance. Les pods, ces moteurs situés dans des nacelles orientables sous la coque du bateau, ont notamment étés révisés et leurs roulements changés. De nombreux autres chantiers ont été menés pendant ces 13 jours d’entretiens qui ont mobilisé plus de 800 personnes sur le géant de 145.000 tonnes.

Amélioration des espaces publics

Pour les passagers désormais habitués à naviguer sur le plus grand paquebot du monde, cette escale technique en Allemagne aura laissé quelques traces. Ainsi, la capacité des restaurants du King’s Court, au pont 7, est passée de 470 à 608 sièges. Même chose pour le Jardin d’hiver où sièges et tables ont été ajoutés, toujours en vue d’augmenter la capacité d’accueil. Modification plus visible, les mobiliers des restaurants destinés aux suites, les Princess et Queen’s Grill Lounge, ont été changés « afin de rendre l’ambiance plus chaleureuse », explique Cunard. Le Todd English, espace gastronomique du bord, dispose désormais de nouvelles cloisons pour étouffer le bruit provenant des cuisines et du bar. Un certains nombre de moquettes et peintures ont par ailleurs été remplacées ou rafraîchies. Les enfants étant peu présents à bord du transatlantique, la salle de jeu vidéo a été supprimée mais l’espace boutique agrandi. Pour réaliser ces travaux et adaptations, Cunard a pris en compte le retour d’expérience acquis après deux ans de croisières. Construit à Saint-Nazaire, le Queen Mary 2 a quitté l’estuaire de la Loire le 23 décembre 2003.

Cunard Chantiers de l'Atlantique (ex-STX France)