Construction Navale
Alu Marine livre la nouvelle vedette fluviale de Calais

Actualité

Alu Marine livre la nouvelle vedette fluviale de Calais

Construction Navale

Construite par le chantier Alu Marine de Couëron, près de Nantes, la nouvelle vedette fluviale de Calais est arrivée à destination le 29 mai. Transporté par convoi exceptionnel depuis la région nantaise, le Majest’in a été remis à l’eau au moyen de deux grues devant la Cité de la Dentelle, sous le regard de nombreux badauds. Réalisée en aluminium, cette vedette a été construite en 7 mois. Longue de 19.7 mètres  pour une largeur de 5.8 mètres, elle présente un tirant d’eau de 1.2 mètre en charge. Propulsée au moyen d’un moteur thermique de 125 cv, la vedette affiche une vitesse moyenne de 12 km/h. « Les choix liés à la propulsion et au système de direction permettent au bateau d’être très manoeuvrant. En plus du moteur de 125 cv, le bateau est équipé d’un propulseur d’étrave hydraulique à la fois robuste et efficace qui facilite considérablement les manoeuvres. A l’aide d’un joystick, le pilote accoste facilement et rapidement », explique Alu Marine.

 

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

 

 

Côté capacité, elle peut accueillir 70 passagers en version transport et 40 couverts pour les réceptions. Il s’agit en effet d’un bateau multifonction. Il est d’abord conçu pour le transport de passagers sur le canal de Calais, entre le Citadelle et le pont de Coulogne. Le Majest’in effectuera une liaison de 4 km comprenant 4 arrêts en 35 minutes. « La navette dispose d’un système de rampes d’embarquement très fonctionnelles placées à l’avant, répondant aux normes d’accessibilité en vigueur. Ces larges rampes amovibles sont de plain-pied, facilitant ainsi l’embarquement et le débarquement des passagers », précise Alu Marine. Mais le Majest’in pourra aussi servir de lieu de réception. Grâce aux chaises amovibles, l’équipage peut, en effet, facilement changer la configuration du bateau pour lui permettre d’accueillir un évènement, une zone de travail équipée, sur l’arrière, étant aménagée pour le traiteur.  

 

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

 

 

Côté architecture, le bateau présente des lignes futuristes, imaginées par le cabinet nantais Stirling Design International et inspirées des derniers tramways mis en service. Exploitée par le réseau de transports urbains SITAC (Syndicat Intercommunal des Transports du Calaisis) et gérée par Calais Opale Bus, filiale de Veolia Transport, la navette permettra à la fois le transport de passagers à travers la ville, et doit aussi permettre de dynamiser l’activité touristique. Elle s’inscrit dans un programme complet de rénovation des berges et de valorisation des canaux soutenu par la ville de Calais. Le Majest’in sera inauguré le 15 juin en présence du ministre des Transport et de la Mer, le Boulonnais Frédéric Cuvillier, et doit débuter son exploitation deux jours plus tard.

 

La mise en lumière de cette réalisation permet à Alu Marine, qui a déjà livré un navibus pour Rotterdam en 2012, d’affirmer son positionnement sur ce type de navires : « Alors que de nombreuses villes françaises réfléchissent à un usage renouvelé de leurs voies fluviales, ce navire offre une réponse moderne au transport de passagers en zone urbaine et à l’exploitation touristique des cours d’eau », note le chantier nantais.

 

 

(© ALU MARINE)

(© ALU MARINE)

Alumarine Shipyard