Construction Navale
Alumarine livre deux vedettes de lamanage pour un client africain

Actualité

Alumarine livre deux vedettes de lamanage pour un client africain

Construction Navale

Le chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes, vient de livrer deux vedettes de lamanage à destination de l’Afrique de l’ouest. Une troisième est en construction. Longues de 7.75 mètres pour une largeur de 2.85 mètres et un tirant d’eau d’1 mètre, ces bateaux en aluminium classés par Bureau Veritas ont une capacité de traction de 1.4 tonne et une motorisation de 185 à 225 cv. « Le lamanage est un métier exigeant. Les navires sont très sollicités au quotidien et se doivent d’être particulièrement robustes, réactifs et faciles à manoeuvrer. Ces vedettes polyvalentes "multifonctions" pouvant naviguer en 5ème, 4ème ou 3ème catégorie restreinte, répondent aussi à l’évolution du métier du lamanage. Elles intègrent des adaptations astucieuses permettant d’assurer d’autres missions telles que le transport de matériel/personnel, les travaux maritimes, la mise en place de barrages flottants etc. Selon les besoins, les vedettes peuvent être "tropicalisées" ou encore adaptées à la directive ATEX pour une utilisation sur les zones des terminaux gaziers/pétroliers », explique Alumarine.

Le chantier français, qui avait déjà livré, il y a quelques semaines, deux autres vedettes de 8.5 et 9.2 mètres à des stations de lamanage françaises, qui s’appuie sur une longue expérience avec plus 60 vedettes de lamanage en exploitation à travers le monde, a mis au point une gamme complète et optimisée pour ce marché. Elle se compose d’unités de 7 à 10 mètres, présentées comme efficaces, sécurisantes et spécifiquement adaptées aux besoins des lamaneurs et à leurs zones d’opération.

Alumarine Shipyard | Actualité du chantier de Couëron spécialisé dans l'aluminium