Construction Navale
Alumarine : nouvelle vedette de lamanage pour Lorient et barges pour Ecotank

Actualité

Alumarine : nouvelle vedette de lamanage pour Lorient et barges pour Ecotank

Construction Navale
Vie Portuaire

Le chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes, a remporté de nouveaux contrats dans le secteur portuaire, a appris Mer et Marine. Après avoir livré en décembre une vedette de lamanage de 7.5 mètres à Dunkerque, une unité de 8.25 mètres a été commandée par les lamaneurs de Lorient. Ce sera la quatrième unité d’une nouvelle gamme conçue par Alumarine avec le bureau d’architecture Geronimo Naval Design. Les deux premières, de 7 et 7.5 mètres, avaient été livrées au printemps dernier à Lamanage Huchet Desmars (LHD) et au Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire.

 

La vedette récemment livrée aux lamaneurs de Dunkerque (© ALUMARINE)

La vedette récemment livrée aux lamaneurs de Dunkerque (© ALUMARINE)

 

Livrable en juin prochain, la future vedette lorientaise, dont la construction débutera la semaine prochaine, sera comme toutes les productions du chantier réalisée en aluminium. Pouvant accueillir six lamaneurs, elle mesurera 8.25 mètres de long (8.55 avec défenses) pour 3.3 mètres de large (3.6 avec défenses) et 1.35 mètre de tirant d’eau, pour un déplacement lège armé de 6 tonnes. Equipée d’un moteur Volvo D7C TA de 265 cv et d'un propulseur d’étrave hydraulique, elle pourra atteindre la vitesse de 14 nœuds à pleine charge avec une capacité de traction de 19 KN en marche avant et 7 KN en marche arrière.  

 

Vue de la future vedette lorientaise (© ALUMARINE / GERONIMO)

Vue de la future vedette lorientaise (© ALUMARINE / GERONIMO)

 

Autre commande enregistrée par Alumarine, celle de nouveaux bateaux de travail conçus par la société Ecotank, basée dans les Alpes Maritimes. Des engins destinés à la récupération et le traitement des polluants liquides et solides pour les ports et auprès des navires, notamment les yachts, à quai ou en mer. Le chantier, qui a déjà livré huit unités à ce client par le passé, va en construire trois de plus, avec une option pour au moins deux autres. Alumarine va réaliser les coques, qui seront ensuite acheminées par voie routière chez Ecotank où elles seront équipées. Déjà en cours de fabrication à Couëron, ces trois coques seront livrées fin janvier. Longues de 6.6 mètres pour une largeur de 2.48 mètres, ces barges autopropulsées seront équipées d’un moteur de 50 cv, avec en option un moteur électrique ou à turbine. 

 

(© ECOTANK)

(© ECOTANK)

 

Conçus pour la récupération d’eaux noires, d’eaux grises, des eaux de cale ainsi que des hydrocarbures, ces bateaux peuvent récupérer jusqu’à 4.5 tonnes dans leurs réservoirs. Ils sont également équipés à l’avant d’un filet pour la collecte des macro-déchets dans les ports, les zones de mouillage ou le long des littoraux. Différentes options sont également disponibles, comme une lance à incendie d'une capacité de 1000 litres par minute, ce qui permet en cas d’urgence de pouvoir les employer pour l’assistance à des navires en détresse ou encore des missions de dépollution.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

Alumarine Shipyard | Actualité du chantier de Couëron spécialisé dans l'aluminium Port de Lorient