Construction Navale
Alumarine : Un bateau de servitude pour le port de plaisance de Concarneau

Actualité

Alumarine : Un bateau de servitude pour le port de plaisance de Concarneau

Construction Navale

Le port de plaisance de Concarneau se dote d’un nouveau bateau de servitude. Construit par le chantier Alumarine de Couëron, près de Nantes, ce bateau de 7.52 mètres de long pour 2.5 mètres de large présente un tirant d’eau de 20 centimètres. Doté d’un moteur hors-bord de 100 cv avec un réservoir largable de 90 litres, il peut atteindre la vitesse de 26 nœuds et dispose d’un double poste de commande, en timonerie et à partir d’une console à l’arrière.

 

(© ALUMARINE)

(© ALUMARINE)

 

Réalisé en aluminium, avec une coque moussée insubmersible et auto-videuse, ce bateau polyvalent a été conçu pour des missions d’assistance, de surveillance, de remorquage et divers travaux d’entretien. Il peut remorquer, pousser, soulever et transporter du matériel. A cet effet, il est notamment doté d’une potence de levage de 160 kg et d’une porte de pavois amovibles, d’une défense sur le pourtour, d’un bitton de remorquage arrière et d’une échelle de plongée stockée le long du pavois. « Conçu en collaboration avec les agents du port pour répondre au mieux à leurs besoins, il offre de nombreuses astuces qui améliorent leur travail au quotidien. Ce bateau homologué "professionnel" par l’administration maritime est la réponse idéale à la problématique actuelle des ports de plaisance face à la nouvelle réglementation qui leur impose de n’utiliser que des bateaux de travail de type professionnel, et non des bateaux de plaisance. Ce navire est conforme à la division 222 des Affaires Maritimes », précise Alumarine. 

 

(© ALUMARINE)

(© ALUMARINE)

Alumarine Shipyard