Energies Marines
Amarrage des éoliennes : les fibres synthétiques de l'Ifremer

Actualité

Amarrage des éoliennes : les fibres synthétiques de l'Ifremer

Energies Marines

Comment amarrer les futures éoliennes en mer ? Par rapport aux chaînes, les matières synthétiques offrent des caractéristiques et des avantages recherchés par les opérateurs. À l’Ifremer Brest, on teste la résistance dans le temps de ces cordages que l’on aimerait pouvoir immerger pour dix ou vingt ans.

Limiter la maintenance et les opérations de remplacement de matériel : l’enjeu est de taille pour les opérateurs qui imaginent les futurs champs d’éoliennes flottantes amarrées sur le fond. Pas question d’utiliser des chaînes lourdes, encombrantes et compliquées à déployer au vu des quantités à mettre en œuvre sur les plus gros champs à l’étude. Les matières synthétiques, comme le nylon, offrent une alternative aujourd’hui crédible, déjà utilisée sous certaines plateformes pétrolières.