Marine Marchande
Un navire en perdition au large de la Norvège

Actualité

Un navire en perdition au large de la Norvège

Marine Marchande

Le transporteur de colis lourds Eemslift Hendrika, de l'armement néerlandais Amasus, est à la dérive depuis lundi dans une mer déchaînée devant la côte ouest norvégienne. Son équipage a été évacué par les hélicoptères de sauvetage des stations de Florø et de Tampen. Le navire, de 111 mètres de long et construit en 2015, a subi une importante avarie de propulsion très tôt dans la matinée de lundi alors qu'il se trouvait à 60 milles à l'ouest d'Ålesund. Affecté à un service hebdomadaire entre la Norvège et la Turquie, il transportait en pontée trois bateaux de travail et un de plaisance.

Peu après son avarie, sa situation s'est rapidement dégradée alors qu'il était pris dans des vagues d'une quinzaine de mètres. Il a vite pris une gîte de 30 degrés. Les garde-côtes norvégiens ont alors organisé l'évacuation de l'équipage. Dans un premier temps, huit marins ont été hélitreuillés, quatre restant à bord pour tenter de stabiliser le bateau. Mais la situation se dégradant encore, ils ont aussi évacué. Ils ont dû se mettre à l'eau avant d'être récupérés par les sauveteurs. 

Dans la journée d'hier, un des petits bateaux de travail en pontée s'est désaisi et est tombé à l'eau. Les garde-côtes effectuent une surveillance aérienne continue et le patrouilleur KV Sortland se rend sur zone alors que la situation météo ne s'arrange pas. La société de sauvetage néerlandaise Smit a été nommée par l'armateur pour organiser le sauvetage. Son équipe pourrait être mise à bord pour tenter de connecter le bateau à un navire releveur d'ancre venu d'un des ports voisins. L'Hendrika transporte près de 400 tonnes de combustibles et présente un risque sérieux de pollution à la côte.

© Un article de la rédaction de Mer et Marine. Reproduction interdite sans consentement du ou des auteurs.

 

 

Pollution en mer et accidents