Nautisme
America's Cup : Alinghi et BMW ORACLE Racing au dessus de la mêlée

Actualité

America's Cup : Alinghi et BMW ORACLE Racing au dessus de la mêlée

Nautisme

Ed Baird et ses équipiers remportent haut la main les deux manches du jour et se hissent ainsi en tête du classement général provisoire de cet Acte 9, à une régate de la fin. Le Defender est talonné par BMW ORACLE Racing et à moins d'une grosse surprise dimanche, la victoire devrait se jouer entre ces deux protagonistes. Sur l'eau de nombreux plaisanciers ont assisté aux régates tandis qu'à terre, l'AC Park a accueilli son millionième visiteur depuis l'Acte 1 de Marseille !
La cellule arrière du bateau suisse - Brad Butterworth, Peter Holmberg, Mike Drummond et Ernesto Bertarelli lui-même - a su déjouer tous les pièges du plan d'eau sicilien, très difficile à décrypter aujourd'hui. Le vent d'ouest-nord-ouest faiblissant (de 14 à moins de 10 nœuds) a fait tourner les girouettes et donné beaucoup de mal aux stratèges qui ont dû redoubler de concentration pour faire glisser leur bateau sur les bonnes cases de l'échiquier. Les deux manches du jour imposaient d'avoir plusieurs coups d'avance, de choisir parfois entre une meilleure pression ou une rotation favorable du vent. Un exercice totalement maîtrisé par Alinghi qui s'impose à deux reprises avec respectivement 53 et 40 secondes d'avance sur son grand adversaire du jour, BMW ORACLE Racing.
« Parfois, la gauche du plan d'eau était payante, parfois c'était la droite, et parfois, les deux côtés étaient bons à condition d'être patient » déclarait Peter Isler, le navigateur de BMW Oracle Racing à l'issue de la journée d'hier. Cette remarque illustre également le contexte des manches 3 et 4 disputées samedi. A l'instar d'Alinghi, l'équipage de BMW ORACLE a su être patient et termine deux fois deuxième. « J'aurais signé pour un tel résultat ce matin avant de partir sur l'eau » déclarait à son arrivée leur tacticien Bertrand Pacé.
Samedi soir, Dickson et ses hommes ne sont qu'à un point du Defender. tout est encore possible pour le syndicat américain.

Shosholoza s'immisce dans le top 4 !

Derrière le tandem de choc de la journée, toutes les équipes ont fait le yoyo aux passages de marque et dans le classement. Emirates Team New Zealand, troisième au général, signe une cinquième place peu réjouissante dans la manche 3, devancé sur le podium par les héros du jour : Team Shosholoza. Les Sud-africains ont été simples et consistants dans leurs choix stratégiques. Ian Ainslie et son nouveau tacticien Dee Smith n'ont cessé de gagner des places pendant toute cette régate (ils passent de 5e à 3e) et signent leur meilleure performance depuis leur arrivée en compétition l'année dernière à Marseille. Cette performance est aussi un joli cadeau pour Andrew Mlangeni, le 18e homme à bord de Shosholoza, dont la présence était symbolique puisque l'homme est resté 27 ans dans les geôles sud-africaines en compagnie de Nelson Mandela.
Team Shosholoza prend ce soir une très belle option sur la quatrième place au classement général devant le Desafío Español 2007 et Luna Rossa Challenge. L'équipe de Spithill et de Angelis s'est en effet montrée peu convaincante dans ces régates en flotte bien qu'elle soit revenue de très loin aujourd'hui après avoir volé le départ de la manche 4. Luna Rossa Challenge sera même devancé par ses compatriotes de Mascalzone Latino-Capitalia Team, l'autre petite équipe qui a réussi à s'immiscer dans le top 4 aujourd'hui.

Une journée « sans » pour K-Challenge

Après une épreuve de match racing très prometteuse, K-Challenge accumule contrariétés et contre-performances dans ces régates en flotte. Hier, c'était la casse. Aujourd'hui, l'équipe française a eu beaucoup de difficulté à analyser le plan d'eau de Trapani. Résultat : deux manches en 10e position et pour l'heure, une dernière place au classement général derrière China Team, qui ne reflète pas vraiment le niveau de l'équipage. Thierry Peponnet et les siens peuvent encore se rattraper dimanche et tenter de gagner quelques places au général.

Un million d'aficionados

Ces Actes siciliens ont connu ces dix derniers jours un succès incomparable. Et c'est à Trapani que vient d'être comptabilisé samedi après-midi le millionième visiteur - depuis l'Acte 1 de Marseille - dans l'America's Cup Park. L'heureuse élue se nomme Lucia Ternullo et vient de la ville d'Augusta en Sicile. Lucia a gagné une place pour deux personnes pour assister dimanche à la dernière régate en flotte à bord du bateau-presse.

Retrouvez le Louis Vuitton Act 9 sur: www.americascup.com