Nautisme
America's Cup : Alinghi à la portée d'Emirates Team New Zealand

Actualité

America's Cup : Alinghi à la portée d'Emirates Team New Zealand

Nautisme

Un point partout ! Le Challenger néo-zélandais a signé hier une victoire historique dans ce 32e America's Cup Match. Quel que soit le vainqueur de cette compétition, l'Aiguière d'Argent ne sera pas brandie au terme de cinq points consécutifs. Emirates Team New Zealand met ainsi fin à une série ininterrompue de trois America's Cup au score de 5-0. En égalisant face au Defender Alinghi, les Kiwis gagnent leur pari. Ils prouvent qu'ils sont capables de battre l'équipe suisse et voient leur baromètre de confiance remonter au beau fixe. Dans des conditions de vent très différentes de la première manche disputée samedi (brise thermique d'est-sud-est comprise entre 9 et 11 noeuds et mer plus plate), SUI 100 et NZL 92 ont montré hier des performances très proches. A chaque passage de marque, les deux Class America étaient à moins de 20 secondes l'un de l'autre. Le syndicat de Grant Dalton peut donc se rassurer : le bateau helvète est rapide, certes, mais pas imbattable.

MATCH 2 : Emirates Team New Zealand bat Alinghi

Retour sur la match d'hier sur le plan d'eau de Valencia, en Espagne. Comme samedi, Emirates Team New Zealand prend le meilleur départ. Mais dans les cinq minutes précédant le coup de canon, Dean Barker se révèle beaucoup plus agressif à la barre. Son équipe cherche à pousser les Suisses à la faute et lève à trois reprises le pavillon « Y » pour réclamer. Elle n'obtient pas gain de cause et doit se contenter de franchir la ligne en tête avec une courte avance, côté comité. Alinghi est moins bien lancé mais gagne le côté souhaité et ne tarde pas, comme hier, à prendre les commandes de la rencontre. Les deux bateaux sont très proches en vitesse et restent longtemps à égalité, mais Alinghi bénéficie d'une bascule favorable qui lui permet de pointer son étrave en tête.
Après un court duel de virements sur la fin du bord de près, les Suisses passent la bouée au vent avec 19 secondes d'avance sur les Kiwis. Au portant, SUI 100 creuse l'écart à plus de cent mètres, mais grâce à de belles manouvres et à des placements judicieux, les "Blacks" refont leur retard. Ils reprennent même du temps aux Suisses à la porte sous le vent, où le delta n'est plus que de 13 secondes. Dans un vent faiblissant autour de 8-10 noeuds, Alinghi choisit la bouée gauche, Emirates Team New Zealand la droite, mais au premier croisement, les hommes de Ed Baird, Brad Butterworth et Ernesto Bertarelli poursuivent leur route bâbord amures alors que leur adversaire vire et part à gauche où il trouve plus de pression. Mètre par mètre, NZL 92 réussit à gagner une longueur d'avance et n'a plus qu'à emmener le Defender hors du cadre, au dessus de la layline tribord.
Passée maître dans l'art du contrôle, l'équipe de Dean Barker n'a aucun mal à enrouler la troisième marque en position de leader avec un avantage de 15 secondes. Sur le dernier portant, Alinghi reste impuissant. Malgré leurs attaques répétées et les nombreux empannages, NZL 92 franchit la ligne d'arrivée en tête et signe une victoire exceptionnelle dans ce 32e America's Cup Match. A la veille de la première journée de repos, les Kiwis ont marqué un point capital.
___________________________________________

- Retrouvez la course sur AmericasCup.com

America's Cup