Nautisme
America's Cup : Alinghi s'impose dans le Louis Vuitton Act 11

Actualité

America's Cup : Alinghi s'impose dans le Louis Vuitton Act 11

Nautisme

En remportant hier, à Valencia, l'ultime régate en flotte, Alinghi a fait coup double, s’adjugeant le Louis Vuitton Act 11. Luna Rossa Challenge et Emirates Team New Zealand, ex-aequo en points, complètent dans l'ordre le podium. La quatrième place au général a bien failli échapper à BMW ORACLE Racing qui signe un retour fulgurant après avoir volé le départ.
L'équipage suisse mené par Ed Baird et une cellule arrière de cadors composée de Brad Butterworth, Peter Holmberg et Juan Vila s'est imposé hier dans les petits airs grâce à une tactique prudente et efficace : pas d'option extrême mais au contraire une position centrale sur le parcours, leur permettant de contrôler facilement leurs opposants, tout en jouant avec les nombreuses bascules de vent qui ont émaillé cette dernière régate. Avec un record de trois victoires consécutives (sur 5 manches), Alinghi s'impose logiquement et brillamment dans cet Acte 11. Cette victoire est plus que rassurante pour le Defender. A bord de son ancien bateau, SUI 75, l'équipe de Bertarelli a prouvé qu'elle était toujours performante face aux tout nouveaux Class America arborés par ses principaux rivaux. Le choc des générations n'a pas eu lieu - du moins pas encore, d'autant que les Suisses viennent de baptiser leur nouveau bateau, SUI 91.

Derrière, les autres grosses équipes ont lutté jusqu'au bout pour asseoir leur place au classement. Car les étonnants Italiens de Mascalzone Latino-Capitalia Team ont joué les trouble-fête, et ont bien failli entrer dans le carré d'as au détriment de BMW ORACLE Racing. Si Luna Rossa Challenge et Emirates Team New Zealand ont évolué dans le quatuor de tête tout au long de cette dernière manche, Chris Dickson, et ses stratèges Bertrand Pacé, Peter Isler et Eric Doyle ont dû revenir du « diable vauvert » après avoir volé le départ. Ils enroulent la première marque en 6e position dans le sillage de +39 Challenge. C'est ensuite grâce à une stratégie extrême (à fond à gauche sur le deuxième louvoyage et à fond à droite dans le dernier portant) que les Américains parviennent à sauver la mise : ils gagneront trois places en cours de manche tout en s'assurant de leur 4e place au général.

Révélation italienne et bonne tenue des Français

Hier, les Italiens de Vasco Vascotto et Flavio Favini n'étaient pas loin de l'exploit. Pointé en deuxième position à chaque passage de marque, Mascalzone Latino-Capitalia Team était sur le point de surclasser BMW ORACLE Racing au général. Mais la fin du dernier bord de spi en a décidé autrement. Ils perdent trois places sur quelques petites erreurs de placement. Ce faisant, ils réitèrent leur score obtenu à Valencia l'année dernière et s'affichent, avec quatre manches dans le top 5, comme de sérieux concurrents pour les régates en flotte.
A bord d'Areva Challenge, Thierry Peponnet et son équipe terminent 7e, à un point seulement de Team Shosholoza, un classement qui reflète bien la moyenne de leurs prestations. Le moins que l'on puisse dire est qu'ils ont été constants. Seul regret : ils ont parfois réalisé de bons passages à la première bouée au vent avant de perdre progressivement du terrain. Ce dimanche, une pénalité infligée à la fin du bord de près a hypothéqué leur chance de maintenir l'écart avec les Sud-Africains et de briguer la 6e place au général.
Derrière + 39 Challenge (8e), les prestations du Desafío Español 2007 et de Victory Challenge sont plutôt décevantes. Le Suédois qui avaient fait une entrée brillante vendredi dans cet Acte 11, semblent s'être écroulés après leur première victoire. Les Espagnols signent quant à eux leur plus mauvais résultat en flotte depuis l'année dernière. Même sanction pour United Internet Team Germany qui termine 11e, tandis que China Team qui n'a pas disputé cette dernière manche pour cause de problèmes structurels sur CHN 79, ferme la marche.

Rendez-vous dans un mois pour la suite du programme sportif : le Louis Vuitton Act 12 qui débute le 22 juin et qui sera exclusivement composé de match racing (avec demi-finales et finales).
___________________________________________

Retrouvez la Coupe de l’America sur AmericasCup.com

America's Cup