Nautisme
America's Cup: Attente, avaries et rebondissements

Actualité

America's Cup: Attente, avaries et rebondissements

Nautisme

Hier, cette troisième journée de match racing fut pour le moins contrastée. Retards, casses, abandons, quelques duels spectaculaires et Alinghi, comme une mécanique bien huilée, qui semble comme de coutume planer au-dessus de la mêlée. Une centaine de bateaux spectateurs ont envahi le plan d'eau ce samedi pour assister aux régates.

Une journée longue et tactique

Samedi soir, les derniers équipages à rentrer dans le port de Trapani auront passé pratiquement sept heures sur l'eau, entre attente et compétition au couteau, le tout dans les conditions toujours sportives du plan d'eau sicilien. Le vent est passé de 10 à 20 nouds en cours de journée, levant comme la veille un clapot haut et court. Ce vent de nord s'est de plus révélé très instable en direction, obligeant le Comité de Course à retarder plusieurs départs et mettant à l'épreuve tacticiens et stratèges qui ont dû changer leur fusil d'épaule - un coup à droite, un coup à gauche - à plusieurs reprises dans une même manche.

Casse à tous les étages

Les manouvres hasardeuses et les avaries ont également été les vedettes du jour donnant à voir des matchs très différents dans leur déroulement. Certains ont été très vite expédiés faute de combattant : abandons de Mascalzone Latino-Capitalia Team, China Team et Luna Rossa Challenge. D'autres ont été riches en rebondissements, comme la victoire inattendue de China Team après les déboires subits par +39 Challenge qui perd un équipier à l'eau lors d'un affalage de spi raté. La liste des bobos est au final assez longue : spis explosés, bôme cassée sur +39 Challenge (heureusement changée avant le départ), tangon brisé (Shosholoza), rail de génois récalcitrant (Mascalzone Latino), bordure de grand-voile arrachée pour Luna Rossa, génois déchiré chez les Espagnols, barre de flèche endommagée pour China Team, etc. Le matériel, fatigué par une année de compétition et d'entraînement semble avoir du mal à finir la saison !

Deux duels magnifiques

Mais de toutes les péripéties, on retiendra surtout deux superbes confrontations. La première entre Team Shosholoza, vainqueur, et United Internet Team Germany après un pas de deux particulièrement excitant. La deuxième entre BMW ORACLE Racing et Emirates Team New Zealand dans le flight 5. Les deux équipages se sont succédés aux avant-postes, se livrant un combat de toute beauté, notamment sous spi. En tête à chaque marque au vent, l'équipage Américain se fera systématiquement passer au portant par Dean Barker et ses hommes, agressifs et visiblement rapides à cette allure. Les kiwis l'emportent avec seulement trois secondes d'avance sur la ligne d'arrivée !

Le Defender au-dessus du lot

Alinghi qui a facilement remporté ses matchs du jour se retrouve seul en tête devant ses adversaires habituels. Les Suédois de Victory et les Français de K-Challenge, à égalité de points, se retrouvent quant à eux leaders de la deuxième division. Les deux équipes locales, Mascalzone Latino-Capitalia Team et + 39 Challenge sauvent l'honneur samedi en glanant toutes deux leur premier point à domicile !

Source: Organisation de course.

Retrouvez la coupe Louis Vuitton sur: AmericasCup.com