Nautisme
America's Cup: K-Challenge remporte une manche.

Actualité

America's Cup: K-Challenge remporte une manche.

Nautisme

Le défi français a créé la surprise samedi en s'imposant lors de la première manche du jour, tandis que la deuxième a été remportée par Alinghi. Le Defender suisse revient en tête du classement provisoire, à égalité de points avec BMW ORACLE Racing. Après une première journée bien terne, avec une seule manche courue dans la pétole, les conditions ont radicalement changé en mer Baltique avec un grand soleil et une bonne brise soufflant de 8 à 16 nouds. Deux manches ont été lancées et les rebondissements n'ont pas manqué.

K-Challenge enfin récompensé

A l'arrivée de la première manche du jour, l'équipage de K-Challenge n'a pas masqué sa joie. Thierry Peponnet et ses équipiers ont remporté leur première régate en flotte depuis le début de ces Louis Vuitton Acts à Marseille l'année dernière. En tête au passage de toutes les bouées, l'équipe française a superbement résisté à la pression de BMW ORACLE Racing pendant un tour, avant de creuser l'écart avec tous les autres concurrents sur les deux derniers bords. Les Français s'imposent au final de 53'' sur les Américains et de 2'49'' sur Luna Rossa Challenge. Cette victoire française remet du baume au cour à cette équipe, très déçue par sa 9e place lors des matchs races de l'Acte 6. Par ce joli coup d'éclat, l'équipage de K-Challenge remonte de la 10e à la 6e place au classement provisoire du Malmö-Skåne Louis Vuitton Act 7.

Alinghi impressionnant


L'autre héros du jour est le Defender suisse qui a démontré une nouvelle fois toutes les ressources de son bateau et de son équipage. Partis en avant-dernière position après avoir volé le départ en compagnie de Team Shosholoza, Jochen Schuemann et ses hommes ont remonté un à un leurs adversaires pour contourner les trois marques du parcours en 6e, 5e et 4e position. Ils terminent 4e, à seulement 7 secondes des Italiens de Luna Rossa qui leur ont joliment fermé la porte sur la ligne d'arrivée. Dans la deuxième manche du jour, SUI 75 a profité d'une petite avarie de génois sur Luna Rossa pour s'emparer de la tête juste avant la dernière marque et la conserver jusqu'au bout. Derrière, Luna Rossa a fait preuve de maestria pour renvoyer une nouvelle voile d'avant et limiter les dégâts par rapport à ses poursuivants.

Trois bateaux en 12 secondes

Cette deuxième manche, incroyablement disputée, s'est achevée sur des écarts très serrés. Derrière Alinghi et Luna Rossa, trois bateaux se sont présentés en même temps sur la ligne. Après une jolie bataille de priorité, Emirates Team New Zealand décroche la troisième place avec seulement 9 secondes d'avance sur BMW ORACLE Racing. Les Américains sont talonnés 3 secondes plus tard par le Desafío Español 2007, deux fois cinquièmes samedi après-midi. Cette deuxième manche a été marquée à la fin du premier tour par les affalages ratés de BMW ORACLE Racing et de Mascalzone Latino - Capitalia Team, qui ont tous les deux abandonné leur spinnaker dans l'eau. Les Italiens de Mascalzone s'étaient déjà fait remarquer à la marque précédente en écopant d'une pénalité pour avoir forcé le passage en bâbord amures. Victory Challenge avant-dernier Alors que les Suédois s'étaient illustrés lors des régates en flotte de Valencia, qu'ils ont remportées avant d'être déclassés, ils semblent beaucoup moins sereins avec leur deuxième Class America et devant leur public, pourtant venu très nombreux samedi. Derniers vendredi, Magnus Holmberg et son commando noir réalisent deux manches moyennes aujourd'hui. Ils terminent 9e et 8e, et se classent 11e au classement provisoire. Dimanche, une seule et dernière manche sera lancée. Elle permettra de départager Alinghi et BMW ORACLE Racing, quasiment assurés de se battre pour la victoire finale. Avec 4 points d'avance sur le troisième, Luna Rossa, il faudrait une contre-performance de la part des deux premiers pour que les Italiens réitèrent leur victoire sur le fil de Valencia.

America's Cup