Nautisme
America's Cup : Les Français aux couleurs d'AREVA et DCN

Actualité

America's Cup : Les Français aux couleurs d'AREVA et DCN

Désormais soutenu par AREVA, le Défi français prend possession de sa base, à Valence. Pour les hommes de Thierry Peponnet, les actes 10 et 11 s'annoncent difficiles, dans l'attente de leur nouveau Class America, dont l'arrivée est prévue en novembre.
Nautisme

Alors que l'Acte 10 de la 32ème America's Cup s'achève demain, en Espagne, sur la base de l'équipe de France, à Valence, les travaux se poursuivent encore. Il y a quelques semaines, seules les fondations étaient coulées. Aujourd'hui, bien que nécessitant encore quelques aménagements, le bâtiment est opérationnel, offrant un refuge technique adapté aux marins et à leur voilier. Menacé de ne pouvoir continuer la compétition, K-Challenge a reçu, début avril, le soutien salvateur d'AREVA. Le géant français du nucléaire, déjà engagé dans la précédente édition de la Coupe de l'America, a décidé de se relancer dans l'aventure, apportant 12.5 millions d'euros au team tricolore : « Ce n'est pas une renaissance car on ne s'est jamais arrêté. On a eu des partenaires avant qui nous ont permis de commencer l'aventure. Le fait qu'AREVA nous rejoigne, c'est la certitude d'aller jusqu'au bout et la possibilité de lancer des projets importants, comme la construction du nouveau bateau », explique Stéphane Kandler, patron d'AREVA Challenge. La manne financière apportée par le nouveau sponsor permet à l'équipe de France de rester dans la course et de lancer des investissements. Toutefois, pour les 17 marins du voilier, les actes 10 et 11 font figure de cap difficile à passer.

Année de transition

Après avoir concouru sur FRA57 (ex-NZL57) sur les Louis Vuitton Acts 1,2 et 3, ainsi qu'à Valence en 2004, AREVA Challenge navigue depuis av

America's Cup