Nautisme
America's cup: L'expérience fait la différence chez le Defender

Actualité

America's cup: L'expérience fait la différence chez le Defender

Nautisme

Alinghi a remporté hier le premier match du parcours sud contre l'équipe locale de +39. Le pré-départ est assez traditionnel. +39 entame le dial-up pour le quitter en premier. Alinghi réagit alors et choisit de revenir sur la ligne pour la franchir à temps, tout en gardant le contrôle sur la droite de +39. Le Defender Suisse, qui pointe plus haut et navigue plus vite, croise en tête des Italiens à une centaine de mètres de la ligne et continue de garder le contrôle. A la bouée au vent, Alinghi devance +39 de 50 secondes et après un envoi de spinnaker en douceur (en abattant), il file au portant en laissant sur place +39 qui rencontre quelques problèmes avec son spi. A la porte sous le vent, Alinghi dévoile alors tout sa force et l'efficacité de son travail d'équipe : il affale son spi, le range, borde sa grand-voile et repart… le tout en moins de 6 secondes. Alinghi compte alors 1 minute et 42 secondes d'avance à la bouée sous le vent et creuse cet avantage à 2 minutes et 18 secondes à la deuxième bouée au vent. Il franchit finalement la ligne d'arrivée avec 2 minutes et 18 secondes d'avance sur +39 dont le spinnaker s'est enroulé autour de l'étai sur le dernier empannage. Avec des rafales atteignant les 28 nœuds sur la fin de la course, Alinghi préfère jouer la sécurité et affale son spinnaker avant de franchir la ligne devant +39. Les autres régates de la journée ont ensuite été reportées.

La suite ce samedi

Aujourd'hui, Alinghi affronte Victory Challenge dans le flight 4, puis Luna Rossa Challenge dans le flight 5. Réaction d'Ed Baird sur la force et l'efficacité de l'équipage d'Alinghi dans des conditions musclées : "Ces conditions extrêmes mettent à rude épreuve les bateaux et les équipages. En tant que barreur, pour pousser le bateau et boucler le parcours du mieux possible, il est vraiment important de pouvoir faire confiance à un équipage qui comprenne chaque mouvement et puisse assurer lorsque vous forcez un peu. Cela fait vraiment la différence". Lorenzo Mazza, régleur sur Alinghi, a été interrogé sur ses impressions après avoir battu ses compatriotes Italiens: "C'était sympa de battre l'équipe locale de Sicile, mais c'est drôle parce que j'ai parlé à plusieurs personnes ici à Trapani et pour eux, les trois challengers Italiens sont des équipes locales !"

Sources: Organisation de course.

Retrouvez la Coupe de l'America sur : AmericasCup.com