Vie Portuaire
Analyse : Les ports britanniques, évolutions économiques et territoriales

Analyse

Analyse : Les ports britanniques, évolutions économiques et territoriales

Vie Portuaire

Au moment où la France s'engage dans un processus de transfert vers le privé de ses terminaux portuaires, le système britannique mérite l'attention, car il a engagé depuis longtemps un processus assez poussé de privatisation du tissu portuaire. La plupart des ports britanniques évoluent désormais dans un contexte privé favorisant la mobilité du contrôle des sociétés avec à la clé des phénomènes de concentration et d'internationalisation. Ce mouvement s'engage alors que de nombreux ports sont confrontés à des problèmes de congestion entravant leur développement dans les trafics unitisés (conteneurs, remorques, véhicules neufs...). Les chantiers portuaires sont nombreux mais la nécessité impérieuse n'empêche pas comme sur le continent un encadrement strict vis-à-vis du respect de l'environnement et du voisinage.
L'Institut Supérieur d'Economie Maritime (ISEMAR) nous propose ce mois-ci son analyse sur la question (*).

LIRE LA NOTE DE SYNTHESE DE L'ISEMAR sur les ports britanniques
_______________________________________________

(*) L'Institut Supérieur d'Economie Maritime a été créé en 1997. Pole unique en France, l'ISEMAR est, à la fois, un centre de recherche, un formidable outil de collecte et de diffusion de l'information, ainsi qu'une structure de conseil, à destination des collectivités locales et des acteurs privés du monde maritime et portuaire. Soutenu par la ville de Saint-Nazaire, Nantes Métropole, la Chambre de Commerce et d'Industrie de Nantes Saint-Nazaire et l'Union maritime locale, L'ISEMAR, s'il reste ancré dans l'estuaire de la Loire, s'adresse à l'ensemble de la communauté maritime nationale et européenne.

- Plus d'informations sur le site de l'ISEMAR

- Ecoutez l'Interview de Paul Tourret, directeur de l'ISEMAR


ISEMAR - Notes de synthèse et actualités