Science et Environnement

Actualité

Anne Quéméré s’engage dans une nouvelle expédition dans le Passage du Nord-Ouest

Science et Environnement

La navigatrice Anne Quéméré n’en est pas à son premier essai. À 52 ans, elle est déjà détentrice de multiples records, notamment dans la navigation en solitaire. Depuis quelques années, elle s’intéresse tout particulièrement au Passage du Nord-Ouest, qui relie la mer de Beaufort à l’ouest à la baie de Baffin à l’est. En ce mois de juillet, elle se lance dans une nouvelle grande aventure : réaliser une traversée du Passage du Nord-Ouest en solitaire à bord d’un bateau propulsé par l’énergie solaire. Elle s’élancera du port de Tuktoyaktuk au nord-ouest du Canada pour une traversée de près de 3500 km. Il lui faudra réussir à rallier Pont Inlet, au nord-est du Canada, avant la fin de l’été.

 

Le parcours prévu par Anne Quéméré (© LONSDALE)

 

L’expédition Arctic Solar by Icade verra Anne Quéméré naviguer à bord du Solarboat Icade, du nom de son sponsor (un groupe immobilier). Ce bateau de six mètres en bois a d'abord servi pour la traversée du Pacifique en kite. Cette année, le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) de Neuchâtel a installé 10 m2 de panneaux solaires sur le bateau, qui alimentent en électricité un moteur fourni par l’entreprise Torqeedo.

Ce sera l’occasion pour elle de mener des observations scientifiques sur la floraison du plancton, libéré à cette époque par les glaces. Des recherches qui ont rarement été menées dans contrées aussi éloignées et préservées de l’activité humaine. Ce sera aussi l’opportunité pour elle de mettre en avant la beauté et la fragilité de ces écosystèmes.