Science et Environnement

Actualité

Anne Quéméré s'est lancée vers le passage du Nord-Ouest

Science et Environnement

C'est finalement au départ du port canadien d'Inuvik que la navigatrice Anne Quéméré s'est élancée vendredi dernier à l'assaut du passage du Nord-Ouest. Elle part pour un voyage de 3500 km pour rejoindre la mer de Beaufort avant la fin de l'été à bord d'Icade, un bateau propulsé uniquement à l'énergie solaire.

Ce bateau de six mètres en bois a d'abord servi pour la traversée du Pacifique en kite. Cette année, le Centre suisse d’électronique et de microtechnique (CSEM) de Neuchâtel a installé 10 m2 de panneaux solaires sur le bateau, qui alimentent en électricité un moteur fourni par l’entreprise Torqeedo.

Ce sera l’occasion pour elle de mener des observations scientifiques sur la floraison du plancton, libéré à cette époque par les glaces. Des recherches qui ont rarement été menées dans contrées aussi éloignées et préservées de l’activité humaine. Ce sera aussi l’opportunité pour elle de mettre en avant la beauté et la fragilité de ces écosystèmes.