Croisières et Voyages
Antilles : deux cas de coronavirus à bord du Costa Magica

Actualité

Antilles : deux cas de coronavirus à bord du Costa Magica

Croisières et Voyages

(Actualisé à 11H40) Le paquebot Costa Magica est au mouillage depuis hier matin devant Fort-de-France, en Martinique, où l'accueil des navires avec plus de 1000 personnes à bord est désormais interdit. Suite à des prélèvements réalisés à bord sur cinq malades présentant des symptômes grippaux, deux se sont révélés positifs au coronavirus, ont annoncé les autorités françaises. Il s’agit d’une passagère finlandais et un membre d’équipage indonésien. « Les deux personnes sont actuellement en quarantaine à bord, à l’hôpital du navire et seront débarquées  pour être hospitalisées prochainement. Toutes les deux sont déclarées  dans un état stable », précise Costa Croisières ce vendredi matin. Suite au résultat positif de ces tests, le préfet de Martinique a demandé le confinement des passagers dans leurs cabines pour éviter la propagation du virus jusqu'à leur débarquement. 

« J’organise avec la compagnie Costa et les médecins de l’agence de santé votre débarquement au plus vite, en Martinique ou en Guadeloupe. Je pense notamment aux Guadeloupéens et aux Martiniquais parmi vous qui ont hâte de rentrer chez eux. Je pense aussi à ceux qui sont en transit, qui viennent d’Europe ou d’Amérique. Nous veillerons au retour de chacun à son domicile dans les meilleurs délais, même si certains d’entre vous seront peut-être mis en quarantaine en Guadeloupe ou en Martinique s’ils sont jugés contagieux. La décision sera alors prise par les médecins au cas par cas », a dit aux passagers le préfet, Stanislas Cazelles, dans un message diffusé à bord du paquebot. 

Le navire, qui réalisait une croisière d’une semaine déjà mouvementée en raison du refus de certains ports d’escale de l’accueillir, embarque 2303 passagers et 900 membres d'équipage. Il devait arriver ce vendredi à Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), où il est en tête de ligne. Le Costa Magica demeure pour le moment à l’isolement au large de Fort-de-France, en attendant que les décisions soient prises concernant l'organisation du débarquement et la prise en charge des passagers, de différentes nationalités, notamment française avec la présence à bord de nombreux Antillais. « Notre Département Médical travaille actuellement avec les autorités sanitaires locales pour déterminer les futures mesures éventuelles à prendre à bord et à informer en détail les passagers. A ce stade, le navire n’a pas l’autorisation de procéder aux opérations de débarquement », indique Costa ce vendredi matin. 

La préfecture de la Martinique a annoncé que l’interdiction des rassemblements de plus de 1000 personnes prise par le gouvernement français était étendue à compter du 13 mars aux paquebots faisant escale à Fort-de-France. Toutes les unités embarquant plus de 1000 passagers et membres d’équipage ne sont donc plus autorisée à venir dans le port martiniquais, si ce n’est le MSC Preziosa, attendu samedi, qui ne fera que débarquer les passagers montés à bord une semaine plus tôt sans en accueillir d’autres.

Costa a confirmé l’annulation de la prochaine croisière du Costa Magica, qui devait débuter ce vendredi, ainsi que sa transatlantique de repositionnement vers l’Europe qui devait débuter le 20 mars. La même décision a été prise pour les deux prochaines croisières dans les Caraïbes et la croisière transatlantique du Costa Favolosa (14, 21 et 28 mars).

Selon nos confrères de La 1ère, a également été annoncée, lors de la conférence de presse tenue hier par les autorités martiniquaises, une suspicion de coronavirus sur le Costa Croisières, le Costa Favolosa, qui doit arriver ce vendredi à Pointe-à-Pitre.

Costa Croisières Coronavirus (Covid-19)