Vie Portuaire

Fil info

Anvers : Un nouveau quai pour les barges

Vie Portuaire

Les exploitants de barges implantés dans le port d’Anvers peuvent à présent utiliser un tout nouveau quai de service à Kallo, sur la rive gauche de l’Escaut. Inauguré fin novembre, ce quai comprend un site de collecte des déchets, un point d’eau potable et un parc de stationnement longue durée. Il s’agit du troisième quai de service pour barges situé dans la zone portuaire anversoise, après Lillo ouvert en 2013 et le Quai 75 inauguré en 2011. « Investir dans les services destinés aux barges, c’est investir dans un avenir durable pour notre port », a déclaré Marc Van Peel, l’échevin en charge du port d’Anvers lors de la cérémonie d’inauguration. « À l’heure actuelle, 38 % des conteneurs sont transportés par barge, et ce pourcentage va augmenter au cours des prochaines années. Les investissements que nous consacrons à des infrastructures dédiées au transport fluvial représentent un élément déterminant de cette ambition », a-t-il ajouté.

Un ensemble de services axés sur le développement durable

Le parc installé Quai 1550 remplace l’ancien parc de service du 1103. Le transfert vers le nouvel emplacement a également été l’occasion de créer des pontons d’attente supplémentaires pour les barges arborant un « cône bleu » spécialisées dans le transport de marchandises dangereuses. Le nouveau quai est doté d’un bâtiment qui fait la part belle aux technologies durables avec, entre autres, des échangeurs de chaleur au sol et un toit recouvert de gazon. Le point de collecte des déchets a été agrandi en vue de rendre la collecte plus sélective pour recycler davantage de déchets.

 De nouveaux pontons d’attente

Les bateliers ont non seulement besoin de quais de service bien équipés, mais également de pontons d’attente où ils peuvent amarrer leur navire pour se reposer ou attendre leur prochain chargement. L’essor du volume du fret fluvial enregistré ces dernières années a également entraîné une augmentation de la demande en pontons d’attente. « Le secteur du transport fluvial est un partenaire important pour la croissance de notre port. C’est pourquoi, au cours des prochaines années, nous avons prévu de prendre les mesures nécessaires pour fournir aux bateliers les installations dont ils ont besoin », a ajouté Marc Van Peel

 

Les travaux effectués sur le quai de service de Kallo ont été réalisés entre octobre 2016 et juillet 2017 ; au total, l’autorité portuaire y a investi 2,4 millions d’euros.

Concrètement, les pontons d’attente de Groenendijk ont été rénovés et des postes d’amarrage supplémentaires créés à Reigersbos, Noordlandbrug et Ketelplaat. Les travaux entrepris à Groenendijk ont été réalisés entre juin 2016 et juin 2017 ; 900 000 euros ont été consacrés à la rénovation de la totalité des pontons existants et à la construction, entre autres, de trois nouvelles passerelles entre les piles d’amarrage (ducs-d’albe) et le bord du bassin Marshall. À Reigersbos où l’Autorité portuaire a investi environ 1,9 million d’euros, les travaux débuteront au deuxième trimestre 2018 en vue de construire 18 postes d’amarrage pour barges. Par ailleurs, le gouvernement flamand entamera l’année prochaine la construction de nouveaux pontons d’attente à Ketelplaat (écluses Baudouin et Van Cauwelaert). Enfin, Vlaamse Waterweg, le service des voies navigables du Gouvernement flamand, construira un ponton d’attente sur le pont du Noordland, où les barges portant un cône bleu pourront également mouiller. Le coût total de ce quai, estimé à 16 millions d’euros, sera pris en charge par l’Autorité portuaire et Vlaamse Waterweg dans le cadre d’un accord récemment conclu entre les deux parties.

Communiqué du port d'Anvers, 19/12/2017