Marine Marchande
A.P. Moeller-Maersk : Des résultats meilleurs que prévus

Actualité

A.P. Moeller-Maersk : Des résultats meilleurs que prévus

Marine Marchande

L'activité du groupe danois est désormais placée sous le signe de la reprise. Affichant des résultats meilleurs que prévus, A.P. Moeller-Maersk a réalisé 639 millions de dollars de bénéfices au premier trimestre, contre une perte de 373 millions sur la même période de 2009. De janvier à mars, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 20%, pour atteindre 13.2 milliards de dollars. Ces bons résultats tiennent, notamment, aux performances de Maersk Line. Spécialisée dans le transport maritime conteneurisé, cette branche, qui occupe la position de leader mondial du secteur, a affiché un résultat net positif au premier trimestre (168 millions de dollars, contre 581 millions de pertes au premier trimestre 2009) pour un chiffre d'affaires en nette progression (5.749 milliards de dollars, contre 4.661 milliards). L'amélioration résulte de la reprise du trafic maritime, notamment en Asie, avec une hausse des volumes et des taux de fret ; ainsi qu'à l'impact des réductions de coûts opérées en 2009 pour compenser les effets de la crise. De début janvier à fin mars, les porte-conteneurs de Maersk ont transporté 1.8 million d'EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur), soit 300.000 de plus qu'au premier trimestre 2009.

« Les marchés se sont améliorés et nos efforts payent »

Du côté des terminaux, les voyants sont également au vert. APM Terminals a généré 1.106 milliard de dollars de revenus (contre 1.081) et 115 millions de dollars de bénéfices (contre 60) au premier trimestre 2010.
Le segment pétrole et gaz du groupe a, pour sa part, terminé fin mars sur un chiffre d'affaires de 2.498 milliard de dollars (contre 1.915) et un bénéfice net de 450 millions de dollars (contre 256).
Le reste des activités maritimes d'A.P. Moeller-Maersk, comprenant notamment les tankers et les services à l'offshore, a, également, marqué une progression. Le chiffre d'affaires s'est élevé au premier trimestre à 1.395 milliard de dollars (contre 1.286) et les bénéfices à 115 millions de dollars (contre 84). « Les marchés se sont améliorés et nos efforts payent. Nous espérons pouvoir améliorer notre résultat par rapport aux estimations précédentes où nous tablions sur un profit modeste en 2010 », explique Nils S. Andersen. Le patron d'A.P. Moeller-Maersk mise sur le rebond de l'activité conteneurisée, pour laquelle des bénéfices sont maintenant espérés cette année. « En raison du développement global de l'économie, il y a toujours une incertitude sur le développement de volumes et des taux de fret sur le reste de l'année. Mais nous continuerons à améliorer notre compétitivité et nous sommes prêts à saisir des opportunités surgissant suite à la crise ».

A.P. Møller - Mærsk