Marine Marchande

Actualité

AP Moller Maersk va se retirer du transport de conteneurs

Marine Marchande

Coup de tonnerre dans le monde du shipping. AP Moller Maersk, par la voix de son PDG Nils Andersen dans une interview au Financial Times, annonce son retrait progressif du transport maritime conteneurisé. Maersk Line, la filiale conteneurs du groupe danois, est actuellement le leader mondial du secteur et occupe environ 16% du marché. « Nous allons délaisser le transport maritime et nous tourner vers des activités qui génèrent des profits et qui sont plus stables », explique Nils Andersen. A côté de l'activité conteneurs, le groupe danois possède également des filiales spécialisées dans l'exploration pétrolière (Maersk Oil) ou l'exploitation des terminaux pétroliers (APM Terminals). Ces deux dernières activités ont enregistré, cette année, des très bons résultats: 2 milliards de dollars de bénéfice pour Maersk Oil et 555 millions pour APM. Des scores bien meilleurs que Maersk Line qui, subissant de plein fouet la quatrième année de récession économique mondiale et la chute des taux de fret, atteignait péniblement les 125 millions de dollars de bénéfices depuis début 2012. Et ce, alors même que de nombreuses mesures de restructuration de Maersk Line (rationalisation de la flotte, accord commerciaux avec d'autres armements, dont CMA CGM, réduction des capacités) ont jalonné les derniers mois.

 

Vue du futur Triple E de 18.000 EVP (© MAERSK LINE)

 

Plus de 600 navires en flotte

 

Il semblerait donc que la volatilité des taux de fret au conteneur et l'impossibilité de prévoir l'état du marché à court-terme ait eu raison de l'activité historique et centrale de la flotte bleue danoise. Aucune précision n'est, pour l'instant, donnée sur un éventuel calendrier. Niels Andersen a simplement précisé que les investissements sur Maersk Line allaient s'arrêter.

Actuellement, la compagnie aligne une flotte de plus de 600 navires, pour une capacité de 3.8 millions d’EVP (Equivalent Vingt Pieds, taille standard du conteneur). Elle attend notamment la livraison des plus grands porte-conteneurs du monde, les Triple E (400 mètres de long, 18.000 EVP de capacité), dont elle a annoncé l’an dernier la commande de 20 exemplaires aux chantiers sud-coréens DSME. Ces géants doivent être mis en service entre 2013 et 2015.

A.P. Møller - Mærsk