Disp POPIN non abonne!
Pêche
ABONNÉS

Actualité

APAK : Le point sur les nouveaux chalutiers-senneurs prévus pour 2019

Pêche

« Les délais sont tenus pour l’instant », souligne Éric Guygniec, le cogérant de l’Armement de la pêche artisanale de Keroman (Apak), qui va accueillir dans sa flotte deux chalutiers senneurs neufs au premier trimestre 2019 en lieu et place du Marie-Lou et du Dolmen.

L’investissement - 3,5 millions d’euros par unité - est conséquent et nécessite des cofinancements. Le nouveau Dolmen par exemple a bénéficié du tout récent fonds d’investissement du Crédit maritime grand Ouest, Mer Invest, dédié aux entreprises et projets de l’économie maritime, à hauteur de 250 000 €. Ainsi que d’une participation de la Scapêche.

C’est au chantier néerlandais Padmos qu’a été confiée la construction des deux nouveaux chalutiers senneurs. Avec trois préoccupations prépondérantes dans le cahier des charges. « En premier lieu le confort et la sécurité à bord », explique Éric Guygniec. Ensuite, la consommation de gazole. Le travail mené sur la carène et la propulsion des navires devrait engendrer une économie de 25 %. Enfin, la polyvalence chalut-senne danoise va permettre « de débarquer du poisson qui se rapproche du poisson de ligne, dont la valorisation sera plus importante ».

Le Marie-Lou a été sorti de la flotte au printemps dernier, vendu à un armateur d’Oléron. Son remplaçant est attendu mi-janvier à Keroman. Quant au Menawenn, qui a intégré la flotte de l’Apak à la sortie du Marie-Lou, « nous verrons dans trois à quatre ans quelle refonte nous pouvons envisager ». Le nouveau Dolmen devrait arriver, lui, au printemps prochain. Les patrons Christophe Guillevin et Frédéric Lizeul resteront à la barre des nouveaux chalutiers-senneurs.

Un article de la rédaction du Télégramme