Vie Portuaire
APM Terminals rachète le terminal à conteneurs de Dunkerque

Actualité

APM Terminals rachète le terminal à conteneurs de Dunkerque

Vie Portuaire

Comme prévu, le port autonome de Dunkerque et APM Terminals, ont annoncé jeudi dernier le transfert de 61% des actions du terminal conteneurs de Dunkerque, Nord France Terminal International O.U. (NFTIou) du PAD à la filiale du groupe danois AP Moller Maersk. Le montant de la transaction est, néanmoins, resté secret. Alors que l'établissement public restera propriétaire de l'infrastructure à hauteur de 9%, CMA CGM, au travers de sa filiale Terminal Link, a annoncé, fin octobre, avoir signé un accord en vue d'acquérir les 30% détenus jusqu'ici par Interferry-Boats, filiale de la Société Nationale des Chemins de fer Belges (SNCB). Selon la nouvelle convention d'exploitation, AP Terminals devient d'actionnaire majoritaire de NFTIou jusqu'en 2034 : « Dunkerque offre à nos clients un avantage concurrentiel grâce à sa localisation entre paris, Londres et Bruxelles, soit un marché de 100 millions de consommateurs, à son climat social exceptionnel et à sa capacité à accueillir les plus grands navires. Nous sommes impatients de travailler avec nos clients, notre partenaire CMA CGM et le Port autonome de Dunkerque afin d'assurer le développement de ce terminal à conteneurs », souligne Kim Fejfer, directeur général d'APM Terminals. Pour Jean-Claude Terrier, directeur général du PAD : « Les négociations furent, certes, assez longues mais, à présent, nous faisons partie du réseau mondial d'APMT. C'est pour nous un motif de fierté légitime ». Premier signe marquant de ce transfert de propriété, l'achat, prochainement, de deux nouveaux portiques de manutention de conteneurs. Ces outils, qui viendront s'ajouter aux quatre existants, devraient permettre de quadrupler la capacité du site. En 2005, NFTI a traité près de 205.000 EVP, notamment pour le compte de Maersk Line et CMA CGM.

Port de Dunkerque