Vie Portuaire
Après le relevage du moteur Pielstick, la barge Atlas va déménager une grue nantaise

Actualité

Après le relevage du moteur Pielstick, la barge Atlas va déménager une grue nantaise

Vie Portuaire

Arrivée jeudi dernier à Saint-Nazaire, l'Atlas a remonté le moteur diesel tombé dans le bassin de Penhoët le 18 décembre. Après plusieurs heures de manoeuvres, la barge grue, d'une capacité de levage de 400 tonnes, a repêché le colis de 200 tonnes, qui gisait à plus de 8 mètres de fond après avoir chuté suite à la rupture du mât de charge du cargo Lilleborg, de la compagnie Nordana Line. Nettoyé, le moteur, d'une valeur de 10 millions d'euros, sera démonté à l'usine MAN Diesel (ex-SEMT Pielstick). A l'issue de cette inspection, les ingénieurs et techniciens du constructeur détermineront si l'engin peut être remis en état.

Le port autonome de Nantes Saint-Nazaire va profiter de la présence de l'Atlas pour déménager une grue du quai Wilson, à Nantes. En novembre 2005, la fin du trafic maritime dans le centre de Nantes avait été symbolisée par le déménagement de deux des cinq grues Mofag du quai Wilson. Les trois dernières grues vont, à présent, disparaître de l'île de Nantes. Dans les prochains jours, l'Atlas prendra en charge le dernier outillage encore exploitable et le transfèrera vers Cheviré. Les deux autres grues, trop vétustes, seront ferraillées. Cette année, le port a également prévu l'acquisition d'une grue neuve pour le terminal de Cheviré, destinée à remplacer celle qui avait été endommagée il y a quelques mois par un navire.

Port de Nantes Saint-Nazaire