Pêche
Arcobreizh repris par l’Armement breton
ABONNÉS

Actualité

Arcobreizh repris par l’Armement breton

Pêche

Arcobreizh avait été placé en redressement judiciaire, le 31 janvier dernier. L’armement coopératif basé au Guilvinec (29), le seul de ce type en Bretagne, avait été créé en 2012. Il s’agissait alors du rapprochement de trois armements bretons : l’Océane, l’Acarmor et l’Arcoma. Il avait six mois pour trouver une solution.

Un seul repreneur s’est manifesté. Cette offre unique présentée par l’Armement breton (Plérin) a été validée le 26 mars par le tribunal de commerce de Quimper. La flottille va être restructurée.

Elle va être réduite à six navires (Mor Breizh, Alexandra, Cezembre, Cap Lizard, Cap Frehel et Azur), contre 15 à la création de l’armement puis 11 plus récemment basés au Guilvinec, Saint-Brieuc et Saint-Malo. Deux navires sont cédés (En Avant et Gwel A Vo). Les deux bolincheurs appartenant à l’armement Diapason continueront de pêcher jusqu’à ce que celui-ci cesse son activité.

L’ensemble du personnel des équipages, 74 personnes, ne sera pas impacté. En revanche, concernant le personnel au sol (16 salariés), un seul poste (manutentionnaire) sera repris.

Un article de la rédaction du Télégramme