Croisières et Voyages
Arctech devient Helsinki Shipyard et se lance dans la croisière

Actualité

Arctech devient Helsinki Shipyard et se lance dans la croisière

Croisières et Voyages

Nouveau propriétaire, nouvelles commandes. L'ex-chantier finlandais Arctech est devenu Helsinki Shipyard après son rachat, fin mai, par Algador Holding, appartenant aux investisseurs russes Rishat Bagautdinov et Vladimir Kasyanenko. Pour mémoire, le site, spécialisé dans les navires brise-glaces, appartenait jusqu'ici majoritairement à United Shipbuilding, une compagnie publique russe. Frappée par l'embargo américain, elle avait des difficultés à accéder à des financements et aux banques, portant préjudice à son chantier finlandais. Ce qui a poussé United Shipbuilding à le céder à un groupe privé.

Les nouveaux propriétaires ont appelé Carl Gustaf Rotkirch, ancien d'Aker et patron de Grand Bahamas Shipyard, à la tête du chantier et ont annoncé la commande de deux navires d'expédition polaire pour Vodohod, la plus grande compagnie fluviale russe dans laquelle ils ont également des intérêts. Les bateaux, d'une capacité de 148 passagers, mesureront 110 mètres de long et auront une capacité Polar Class 6. Ils seront livrés en août 2021 et janvier 2022.

On ne connaît pas encore la silhouette de ces unités de luxe. Pour mémoire, Arctech avait développé un concept de navires d'expédition, baptisé Lumi, en 2017. Les nouveaux propriétaires ont annoncé que le chantier allait désormais se positionner sur le segment des paquebots de 200 à 2000 passagers. Cette activité sera développée parallèlement à celle des navires brise-glaces, coeur de l'expertise du chantier.