Divers
Arctique : Mike Horn et Børge Ousland ont dû être sauvés par le navire Lance

Actualité

Arctique : Mike Horn et Børge Ousland ont dû être sauvés par le navire Lance

Divers

La très médiatisée expédition polaire du sud-africain Mike Horn et du norvégien Børge Ousland s'est terminée avec l'intervention d'un navire de secours venu à leur rencontre. Le Lance, ancien bateau scientifique de l'institut polaire norvégien revendu (avec l'arrivée prévue du brise-glace Kronsprins Haakon) à la société Northshore en 2017 , a réussi à s'approcher des deux hommes. Ces derniers étaient, pour mémoire, partis de Nome en Alaska le 25 août. Depuis le 12 septembre, ils ont commencé leur traversée de l'Arctique à ski en passant par le pôle Nord jusqu'au Svalbard. Le voyage a duré plus longtemps que prévu, notamment en raison des détours que les deux hommes ont dû faire à cause d'une glace trop fine. Arrivés au bout de leurs rations alimentaires, leur situation s'est encore aggravée avec la destruction d'un de leurs traîneaux. Une opération de secours, d'une très grande complexité comme on l'imagine aisément, a même été envisagée la semaine dernière.

 

Le Lance mesure 60 mètres et a été construit spécialement pour la recherche scientifique polaire (NORSK POLARINSTITUTT)

Le Lance mesure 60 mètres et a été construit spécialement pour la recherche scientifique polaire (NORSK POLARINSTITUTT)

 

Finalement, Mike Horn et Børge Ousland ont pu poursuivre en direction du sud et ont été rejoints, vendredi, par deux autres explorateurs polaires Bengt Rotmo et Aleksander Gamme embarqués à bord du Lance. Ce dernier, affrété directement par Børge Ousland avec son téléphone satellite, avait appareillé il y a quelques jours de Tromsø, au nord de la Norvège. Construit en 1978, le Lance est un habitué des glaces arctiques. Dans le cadre de ses missions pour le Norsk Polarinstitutt, il a notamment réalisé une dérive emprisonné dans les glaces de cette région.

Les deux hommes auraient dû, selon le plan initial, rejoindre le voilier Pangea de Mike Horn au nord du Svalbard. Mais les conditions de glace l'auraient empêché d'aller à leur rencontre.

 

Arctique et Antarctique