Construction Navale
Areva cède le pôle électromécanique de Jeumont

Actualité

Areva cède le pôle électromécanique de Jeumont

Construction Navale

A l'exception de l'éolien, les activités électromécaniques du motoriste Jeumont ont été cédées par Areva, le 30 décembre, au groupe Altawest. Basé à Jeumont, dans le Nord, et Carquefou, près de Nantes (via sa filiale Sarelem), ce pôle, qui réalise un chiffre d'affaires annuel de 50 millions d'euros, emploie 450 personnes. Rebaptisé Jeumont Electric, il est spécialisé dans la production d'alternateurs et moteurs électriques, notamment dans la construction navale militaire. Ainsi, les machines Jeumont équipent de nombreux sous-marins. Jeumont a également été retenu en 2006 pour réaliser les moteurs électriques des frégates multi-missions. Tout en cédant les activités électromécaniques de son ancienne filiale, Areva a, néanmoins, souhaité conserver l'entité nucléaire de Jeumont SA, qui prend le nom de JSPM. « Recentrée sur son coeur de métier, les solutions pour pompes et mécanismes des réacteurs nucléaires, JSPM pourra ainsi se consacrer pleinement au marché du nucléaire qui connaît actuellement un renouveau dans le monde », précise Areva. Créée par l'ancien patron d'Alstom Power France, Altawest compte, dans ses rangs, Leroux et Lots Technologies et Leroux et Lotz Turbomachines. Le groupe déploie ses activités dans la construction d'équipements et la fourniture de services aux équipements (chaudières, turbines, alternateurs...) dans les domaines de la production - transformation d'énergie, et de l'environnement. Altawest sert tout particulièrement les marchés de la production d'électricité, la cogénération, les industries de pétrole, raffinage, chimie, papeteries, agroalimentaire, ainsi que la propulsion navale.