Marine Marchande
Armateurs de France : Jean-Emmanuel Sauvée élu président

Actualité

Armateurs de France : Jean-Emmanuel Sauvée élu président

Marine Marchande

Pressenti depuis des mois pour prendre cette fonction, Jean-Emmanuel Sauvée, le patron de la compagnie de croisière Ponant, a bien été élu hier comme nouveau président d’Armateurs de France. Une élection un peu particulière puisque coronavirus oblige, l’assemblée générale de l’organisation professionnelle s’est tenue à distance et le vote de ses membres de manière électronique.

« JES », comme on l’appelle dans le milieu, succède à Jean-Marc Roué, de Brittany Ferries, qui lui laisse la barre d’Armateurs de France après trois ans de mandat et surtout en pleine crise du Covid-19. Juste avant de passer la main, Jean-Marc Roué a d’ailleurs appelé le gouvernement à mettre en œuvre «un Plan Marshall du shipping français»

Le secteur maritime est en effet durement touché par la pandémie, fait face à de nombreux problèmes et comme l’ensemble de l’économie mondiale navigue à vue. « Nous sommes en train de faire face à des événements extérieurs extrêmement violents qui vont affecter profondément nos modèles économiques et les performances de nos compagnies : je cite notamment les conséquences du Brexit, mais surtout bien sûr la crise du coronavirus, aux impacts considérables d’un point de vue économique et dont les ravages risquent d’être dévastateurs. Dans cette circonstance, je tiens à saluer nos marins qui font, encore une fois, preuve d’un courage et d’un engagement sans faille et contribuent, contre vents et marées, à fournir aux populations marchandises et services indispensables », a déclaré Jean-Emmanuel Sauvée. Et le nouveau président d’Armateurs de France d’ajouter : « Pour traverser une telle crise, il faut s’appuyer sur les valeurs de notre secteur : solidarité, professionnalisme, pragmatisme et dialogue constant avec toutes les parties prenantes. Une fois la crise sanitaire passée, la relance sera un enjeu prioritaire. Elle devra être la plus rapide et la plus efficace possible ; nous y travaillons déjà activement en prenant en compte toute la diversité des armateurs français. Ce rebond nécessaire devra permettre notamment d’accompagner le dynamisme des acteurs maritimes en matière environnementale. La transition écoénergétique est et restera une priorité ».

Diplômé de l’École de la Marine marchande de Nantes en 1986, c’est sur les navires de Brittany Ferries, Bourbon Offshore puis CMA CGM que Jean-Emmanuel Sauvée démarre sa carrière d’officier. Mais dès avril 1988, alors qu’il n’a que 23 ans, il se lance avec 13 autres camarades d’Hydro dont le plus vieux a 29 ans dans la création d’un nouvel armement français à la croisière. Une initiative qui donne naissance à la Compagnie des Iles du Ponant, aujourd’hui détenue par Artémis, la holding de la famille Pinault, et dont Jean-Emmanuel Sauvée est toujours président.

 

Compagnie du Ponant