Science et Environnement

Fil info

Armateurs de France salue la nomination d'Arnaud Leroy à la tête de l'ADEME

Science et Environnement

Armateurs de France félicite Arnaud Leroy, fin connaisseur de l’industrie du transport et des services maritimes, pour sa nomination à la tête de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME).

Pour Jean-Marc Roué, Président d’Armateurs de France, « dans notre économie globale et mondialisée, le transport maritime occupe une part majeure dans les échanges mondiaux de marchandises. Dans ce contexte, la filière maritime, par le poids qu’elle représente dans le volume global d’énergie consommée par la filière transport, peut contribuer de manière très significative à la transition écologique et énergétique. Arnaud Leroy, en sa qualité de Président de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie, peut compter sur le soutien d’Armateurs de France pour construire un modèle de développement français sobre en énergie et en ressources, limitant les émissions de gaz à effet de serre nocives pour la santé publique. »

Dès 2013, à l’occasion de l’élaboration du rapport sur la compétitivité des entreprises françaises de transport et de services maritimes, Arnaud Leroy, alors député, et Armateurs de France avaient œuvré ensemble pour la promotion de l’économie Bleue. Cette coopération a permis de poser le cadre d’une politique de filière industrielle dédiée à l’économie maritime.

Armateurs de France et la filière française du shipping sont résolument engagés pour le développement durable de l’économie bleue. De multiples projets en cours : les constructions de navires neufs propulsés au GNL, ou encore les extensions des dispositifs de branchement électrique à quai des navires à l’escale illustrent cette volonté des armateurs français d’être aux avant-postes d’un shipping de plus en plus décarboné. Armateurs de France sera un allié déterminé de l’ADEME et de son nouveau Président, Arnaud Leroy, pour positionner le shipping comme levier majeur de la transition énergétique

Communiqué d'ADF, 8/03/2018