Disp POPIN non abonne!
Marine Marchande

Fil info

Armateurs de France satisfait de l'engagement du gouvernement au CIMER

Marine Marchande

A l’occasion du Comité interministériel de la Mer (CIMer), le Gouvernement a réaffirmé son soutien à l’économie maritime de notre pays. Le CIMer devient un rendez-vous annuel, comme le Premier ministre l’avait initié en 2017. Les orientations annoncées traduisent les enjeux et les problématiques exprimées par les entreprises françaises de transport et de services maritimes.

Armateurs de France se satisfait de cet engagement renouvelé, en particulier, en faveur de la transition écologique et énergétique de la filière. Les mesures proposées en matière d’accompagnement de la transition contribueront en effet au maintien de la compétitivité et de l’excellence environnementale de la flotte française, tout en préservant le milieu marin. Les acteurs de la filière, conscients de leur impact sur l’environnement, ont déjà mis en œuvre des actions innovantes : branchement électrique des navires à quai, utilisation du gaz naturel liquéfie (GNL) comme carburant de transition, optimisation de la vitesse des navires… Ils sont résolument déterminés à poursuivre leurs efforts au côté des pouvoirs publics.

De même, la prise en compte de l’évolution des menaces qui pèsent sur le transport maritime (piraterie, terrorisme, cyber-attaques, trafics illicites…) répond aussi aux besoins exprimés par les armateurs.

Enfin, Armateurs de France relève la détermination du Gouvernement, conformément aux attentes des entreprises, à promouvoir les métiers de la mer, notamment en confortant l’offre française de formation maritime.

Ces mesures, conformes aux travaux menés en concertation avec les professionnels du secteur depuis le début du quinquennat, sont autant de signaux positifs qui, une fois concrétisés, permettront à la flotte française de réussir sa transition énergétique tout en demeurant compétitive.

« Nous, armateurs français, sommes satisfaits des engagements pris par le Premier ministre et les ministres concernés, aujourd’hui, lors du CIMer 2018. Nous nous félicitons que le Gouvernement et les parlementaires s’appuient sur notre expertise pour élaborer les politiques maritimes de demain, et continuerons à les accompagner pour appliquer ces nouvelles mesures. C’est là, la bonne méthode de travail qui ne doit pas être entravée par des messages infondés et qui désinforment l’opinion publique. C’est ensemble, et au bénéfice des citoyens, que nous développerons une industrie maritime attractive, compétitive et respectueuse de l’environnement. », déclare Jean-Marc Roué, Président d’Armateurs de France

Communiqué d'Armateurs de France, 15/11/2018