Marine Marchande
Armement français : Protocole de fin de conflit chez CMA CGM

Actualité

Armement français : Protocole de fin de conflit chez CMA CGM

Marine Marchande

Vendredi, les syndicats de CMA CGM et la direction de la compagnie ont signé un protocole de fin de conflit. Le mouvement, qui avait débuté le 26 mai, portait sur la réorganisation de l'armement français. Le transfert du poste de directeur d'armement du Havre à Marseille, souhaité par la direction, a été entériné. En revanche, le poste de capitaine d'armement, qui devait initialement disparaitre, est maintenu au Havre, avec un titre d'adjoint au directeur d'armement. « Cet accord indique clairement que la fonction de Capitaine d'Armement demeure, qu'il reste basé au Havre, et conserve son autorité sur les navigants et le service planification par délégation du Directeur de l'Armement, ce dernier étant basé à Marseille. Par ailleurs, le Directeur de l'Armement et le Capitaine d'Armement devront être des Officiers navigants inscrits aux cadres CMA CGM, détachés à terre, ayant occupé des fonctions de Capitaine et/ou de Chef mécanicien », précise l'intersyndicale. La CGT, la CFDT et la CGC, qui avaient appelé à la grève officiers, marins et sédentaires, avait suspendu le mouvement le 27 mai, suite à une première réunion de négociations avec la direction, cette dernière faisant des propositions sur la question du capitaine d'armement. « Nous avons démontré qu'en interne, nous étions capables d'ajuster les points de vue pour parvenir à optimiser notre organisation. C'est une vrai satisfaction de voir qu'on arrive à dépasser les difficultés et que chacun se comporte en personne responsable. Pour moi, c'est digne d'une entreprise mâture, comme l'est aujourd'hui CMA CGM », expliquait alors Jean-Marc Lacave, Directeur général du groupe.
Pour mémoire, CMA CGM, numéro 3 mondial du transport maritime conteneurisé, arme 91 navires en propriété, dont une vingtaine sous pavillon tricolore. La compagnie emploie 2500 navigants, dont 600 Français.

CMA CGM | Toute l'actualité de l'armateur français