Croisières et Voyages
Arrêt des recherches dans les parties immergées du Concordia

Actualité

Arrêt des recherches dans les parties immergées du Concordia

Croisières et Voyages

Les autorités italiennes ont annoncé hier l'arrêt définitif des recherches dans les parties immergées du paquebot Costa Concordia, qui a fait naufrage le 13 janvier sur l'île de Giglio. Les conditions de sécurité ne sont, selon les sauveteurs, plus réunies pour poursuivre les investigations sous-marines. D'après les observations, la coque du navire, qui bouge régulièrement, se serait déformée, notamment au niveau des ouvertures réalisées à l'explosif par les plongeurs italiens pour accéder à certains locaux. Alors qu'il ne reste plus, selon les spécialistes, d'espoir de retrouver des personnes vivantes dans l'épave, les Italiens ont préféré éviter de mettre en danger plus longtemps les équipes qui intervenaient jusqu'à une vingtaine de mètres de profondeur. En revanche, les recherches devraient se poursuivre dans certaines parties émergées du paquebot, ainsi qu'aux alentours de la coque.
Le bilan de la catastrophe est aujourd'hui de 17 morts et 15 disparus. Au moment du naufrage, 4229 personnes étaient à bord, soit 3216 passagers et 1013 membres d'équipage.

Pollution en mer et accidents