Défense
Arrêt technique à Gibraltar pour bâtiment océanographique HMS Scott

Fil info

Arrêt technique à Gibraltar pour bâtiment océanographique HMS Scott

Défense

Le HMS Scott, plus grand bâtiment océanographique de la Royal Navy, vient de bénéficier d’un arrêt technique à Gibraltar. Le chantier Gibdock a été choisi pour réaliser les travaux, d’une durée de 19 jours, sous la supervision du groupe britannique Babcock, titulaire jusqu’en 2018 du contrat de maintenance du navire, long de 131 mètres et livré en 1997 par Appledore.

 

Le HMS Scott à Gibraltar (© GIBDOCK)

Le HMS Scott à Gibraltar (© GIBDOCK)

 

L’arrêt technique du HMS Scott a notamment porté sur l’intégration de nouvelles embarcations semi-rigides (Pacific 24), la modification du module de confinement de CO2, la mise en place de nouveaux systèmes de détection de gaz et de réfrigération, la modernisation du réseau d’éclairage avec des LED, ainsi que divers travaux de maintenance sur la coque et les équipements, y compris les machines.

Suite à ce contrat, Gibdock espère développer son activité avec la Royal Navy, mettant en avant ses infrastructures et la position géographique de Gibraltar, dont le climat est par ailleurs plus clément qu’au Royaume-Uni, facilitant les arrêts techniques tout au long de l’année, en particulier pour les travaux de peinture. 

 

 

Royal Navy | Actualité des forces navales britanniques