Marine Marchande
ASN : l’Ile d’Ouessant va remplacer le Peter Faber

Actualité

ASN : l’Ile d’Ouessant va remplacer le Peter Faber

Marine Marchande

Alcatel Submarine Networks a confirmé que l’Ile d’Ouessant, ex-Toisa Warrior racheté en avril dernier, allait remplacer le vétéran de sa flotte de câbliers. Il succèdera l’année prochaine au Peter Faber, vieux navire de 78.3 mètres de long pour 13.6 mètres de large en service depuis 1982 et exploité sous pavillon français pour le compte d'Alcatel depuis 2009. Il sera soit revendu, soit envoyé à la démolition.

Construit en Chine en 2011, son successeur, en attente à Dunkerque depuis le mois de mai, n’a pas été nativement conçu comme un câblier. C’est un navire de construction offshore de 87.4 mètres de long pour 19 mètres de large constituant un achat d’opportunité suite à la vente des actifs de Toisa Offshore, dont a également profité Louis Dreyfus Armateurs pour acquérir l’ex-Toisa Voyager, devenu Wind of Pride.

 

L'Ile d'Ouessant à son arrivée à Dunkerque en mai (© JULIEN CARPENTIER)

L'Ile d'Ouessant à son arrivée à Dunkerque en mai (© JULIEN CARPENTIER)

L'Ile d'Ouessant à son arrivée à Dunkerque en mai (© JULIEN CARPENTIER)

L'Ile d'Ouessant à son arrivée à Dunkerque en mai (© JULIEN CARPENTIER)

 

LDA, qui gère depuis 2005 la flotte câblière d’ASN, va également armer le nouvel Ile d’Ouessant et a été chargé de piloter les travaux de conversion du navire en câblier. On ne sait pas encore où le chantier sera mené mais, selon ASN, il débutera « rapidement » en vue d’une mise en service du bateau sur la zone atlantique au premier trimestre 2020. « Grâce à cette acquisition, ASN rajeunit sa flotte et renforce sa présence dans la région atlantique. Le Toisa Warrior, renommé Ile d’Ouessant et immatriculé sous pavillon français, servira principalement de navire de maintenance pour les câbles de l’Atlantique (APMA) », explique le groupe.

 

Vue prévisionnelle de l'Ile d'Ouessant après conversion (© ASN)

Vue prévisionnelle de l'Ile d'Ouessant après conversion (© ASN)

 

Equipé de deux hélices et quatre propulseurs, ainsi qu’un système de positionnement dynamique (DP2), le navire est plus rapide que le Peter Faber (jusqu’à 15 nœuds au lieu de 11).  Il peut mettre en œuvre un robot télé-opéré, dispose d’une surface de pont de 691 m² et une grue à compensation de houle d’une capacité de 39 tonnes à 10 mètres.

Ancienne filiale d’Alcatel-Lucent reprise par le groupe finlandais Nokia, ASN possède à ce jour, en dehors de l’Ile d’Ouessant qui n’est donc pas encore en service, sept navires câbliers opérés pour son compte par LDA. Trois sont dédiés à la pose de câbles (Ile de Batz, Ile de Bréhat et Ile de Sein), quatre autres servant à la maintenance des réseaux sous-marins (Ile de Ré, Lodbrog, Peter Faber et Ile d’Aix).

 

Alcatel-Lucent Louis Dreyfus Armateurs