Vie Portuaire
Aspet : Retour à la case départ pour le port de Nantes Saint-Nazaire

Actualité

Aspet : Retour à la case départ pour le port de Nantes Saint-Nazaire

Vie Portuaire

Le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire avait bon espoir de solutionner le problème du cargo Aspet, qui immobilise la forme 3 du bassin de Penhoët depuis l'été 2009. Fin janvier, il était prévu que le tribunal de grande instance de Saint-Nazaire prononce la mise en vente du navire, immatriculé en Géorgie et saisi par la justice. Mais c'était sans compter avec l'abrogation du décret de 1967 sur la saisie des navires, récemment codifié avec des modifications dans le code des transports. Résultat, le TGI a annulé la procédure et, pour le port et les autres créanciers de l'Aspet, c'est le retour à la case départ. Une nouvelle procédure devrait être lancée pour obtenir la vente du cargo, qui pourrait intervenir vers l'été et déboucher sur la déconstruction de l'Aspet, très endommagé et hors d'état de prendre la mer. Une autre perspective pourrait néanmoins apparaître, le propriétaire turc s'étant apparemment manifesté dans le but de solutionner le problème et récupérer son bien, ce qui passerait inévitablement par d'importantes réparations. Sur le port de Nantes Saint-Nazaire, où l'Aspet prose des problèmes de disponibilité des formes pour les activités de réparation navale, on veut bien croire à ces paroles, mais on réclame des actes, et rapidement.

Port de Nantes Saint-Nazaire