Défense
Atalante : 11 groupes de pirates interceptés en deux semaines

Actualité

Atalante : 11 groupes de pirates interceptés en deux semaines

Défense

L'EUNAVFOR, déployée en océan Indien dans le cadre de l'opération anti-piraterie européenne Atalante, a fait une nouvelle prise, portant à 11 le nombre de groupes de pirates interceptés depuis deux semaines. Hier, au petit matin, deux esquifs ont effectué une approche rapide vers la frégate néerlandaise Tromp. Prenant sans doute, initialement, le bâtiment militaire pour un navire civil, les pirates ont été accueillis par des coups de semonce. Tentant de fuir, ils ont été rattrapés par l'hélicoptère du Tromp puis interceptés. Des armes, dont des grenades, ont été découvertes dans les embarcations. Le bateau-mère a, quant à lui, été retrouvé par un avion de patrouille maritime. A l'issue de la fouille, la frégate a détruit deux bateaux, les 10 pirates interceptés étant, selon l'état-major de l'EUNAVFOR, relâchés avec la troisième embarcation. Cette décision des marins néerlandais est, peut être, à mettre en rapport avec l'aventure de l'Evertsen, l'un des sisterships du Tromp. Fin 2009, la frégate, qui retenait 13 pirates à son bord, était restée bloquée plusieurs semaines en océan Indien, aucun pays n'acceptant de se charger des poursuites judiciaires.

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime