Défense
Atalante : L'Awacs français à Djibouti

Actualité

Atalante : L'Awacs français à Djibouti

Défense

Depuis le 27 août, les forces françaises à Djibouti accueillent un E-3 F Awacs sur leur base, dans le cadre de l'opération européenne de lutte contre la piraterie Atalante. Cet avion radar de l'armée de l'Air est intégré au dispositif aéromaritime actuellement déployé sur zone et qui comprend, pour les moyens navals, une douzaine de bâtiments. L'Awacs complète l'action des avions de patrouille maritime déjà présents dans la zone (Atlantique 2 français, P3-Orion espagnol). « Grâce à l'exploitation des capacités de détection et de transmission des données de l'E-3F Awacs, les 18 membres d'équipage peuvent élaborer une situation de surface exhaustive qu'ils transmettent ensuite aux avions de patrouille maritime ainsi qu'aux bâtiments de surface afin d'optimiser l'action du dispositif européen. Il sert également de relais de communication entre les unités navales et aériennes et leurs centres de commandement hors de portée radio. Il est mis en oeuvre sur la base aérienne 188 par ses 11 mécaniciens », précise l'Etat-major des Armées (EMA).

Vue aérienne de la base de Djibouti (© : EMA)
Vue aérienne de la base de Djibouti (© : EMA)

Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime