Défense
Atalante : Le De Grasse sur le départ, le Guépratte sur le retour

Actualité

Atalante : Le De Grasse sur le départ, le Guépratte sur le retour

Défense

Le contre-amiral Philippe Coindreau prendra le 13 août, et pour une durée de quatre mois, le commandement de l'EU-NAVFOR, force européenne de lutte contre la piraterie déployée en océan Indien dans le cadre de l'opération Atalante. Le CA Coindreau, actuel adjoint du commandant de la force aéromaritime française de réaction rapide (FRMARFOR), s'installera avec son état-major sur la frégate De Grasse. Le bâtiment, basé à Brest, appareille le 26 juillet et gagnera Toulon pour une brève escale le 31 juillet (afin d'y embarquer l'état-major). La frégate traversera ensuite la Méditerranée, empruntera le canal de Suez puis transitera par la mer Rouge avant de gagner l'océan Indien, où elle retrouvera les autres unités de la Task Force 465. Cette dernière comprenait la frégate française Guépratte, qui rentera début août de l'opération Atalante.
Depuis le lancement de cette mission par l'Union Européenne, en décembre 2008, la France mobilise en permanence une frégate et soutien les forces navales avec un avion de patrouille maritime Atlantique 2. La participation tricolore est régulièrement renforcée par d'autres bâtiments. En tout, l'EU-NAVFOR compte une dizaine de navires, chargés de l'escorte des cargos du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et de la protection du trafic maritime dans le golfe d'Aden, où les actes de piraterie ont considérablement baissé depuis le renforcement des moyens militaires.

Le De Grasse (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)
Le De Grasse (© : MER ET MARINE - JEAN-LOUIS VENNE)

Piraterie Marine nationale