Défense
Atalante : Une EPE estonienne sur la frégate Nivôse

Actualité

Atalante : Une EPE estonienne sur la frégate Nivôse

Défense

En escale à Djibouti du 1er au 4 mai, le Nivôse, actuellement engagé dans l'opération européenne Atalante de lutte contre la piraterie, a intégré à son équipage des militaires estoniens. Ceux-ci pourront servir d'équipe de protection embarquée (EPE) à bord de navires civils bénéficiant du dispositif de prévention des attaques de pirates, ou effectuer avec l'équipe de visite du bâtiment français des contrôles de bateaux suspects. La présence à bord du Nivôse de ces militaires s'inscrit dans le cadre d'un accord de coopération entre la France et l'Estonie. Cette dernière, qui participe à l'opération Atalante depuis novembre 2010, déploie pour six mois une EPE composée de 10 personnes sur les navires de la Marine nationale intégrés à l'EU-Navfor dans le golfe d'Aden et en océan Indien.
Depuis son départ de Djibouti, le Nivôse patrouille dans le corridor maritime sécurisé (IRTC) instauré dans le golfe d'Aden, qui relie la mer Rouge et l'océan Indien. La frégate de surveillance, seule unité française participant actuellement à Atalante, devrait faire escale aux alentours de la mi-mai dans le sultanat d'Oman.

Piraterie Marine nationale