Défense
Atlantique 2 et Super Etendard tirent des Exocet dans le golfe de Gascogne

Actualité

Atlantique 2 et Super Etendard tirent des Exocet dans le golfe de Gascogne

Défense

Après la frégate De Grasse, qui a tiré le 5 Exocet MM38 le 28 avril, ce fut au tour de l'aéronautique navale, le 6 mai, de mettre en oeuvre le célèbre missile antinavire, dans sa version aéroportée. Une flottille de chasse embarquée, la 17F, armée de Super Etendard Modernisés (SEM), ainsi qu'une flottille de patrouille maritime, la 23F, dotée d'Atlantique 2, ont été engagées dans cet exercice. En début de matinée, le VN Partisan, navire plastron de la compagnie V.Navy servant aux entrainements de la Marine nationale, a mouillé dans le golfe de Gascogne deux cibles équipées de réflecteurs radar.
Une fois ces cibles en place, l'aviation navale est entrée en scène. Trois SEM de la 17F, basée à Landivisiau (Finistère), ont été engagés : un avion tireur, doté d'un AM39 Exocet et son accompagnateur, ainsi qu'un troisième appareil gréé en « nounou » pour le ravitaillement en vol de la formation, la zone de tir étant située à grande distance de la base de départ. Les deux SEM assurant l'attaque ont ét

Marine nationale | Toute l’actualité de la marine française Aéronautique navale | Toute l'actualité des aéronefs et flottilles de la marine