Défense
Atlantique 2, Falcon 50 et Awacs engagés dans la lutte contre la piraterie

Actualité

Atlantique 2, Falcon 50 et Awacs engagés dans la lutte contre la piraterie

Défense

Les forces armées françaises maintiennent la pression sur les pirates sévissant au large de la Somalie. En plus des bâtiments de la Marine nationale engagés en mer dans le cadre d'Atalante, l'aéronautique navale et l'armée de l'Air fournissent d'importants moyens aériens à l'opération européenne de lutte contre la piraterie. Un avion de surveillance maritime Falcon 50 a, ainsi, rejoint Djibouti le mois dernier. Entre le 11 mars et le 2 avril, l'appareil a réalisé une quinzaine de missions et effectué plus de 80 heures de vol. Lundi, il a été relevé par un avion de patrouille maritime Atlantique 2, qui travaille avec un avion de détection et de contrôle aérien E-3F Awacs, déployé à Djibouti depuis le 26 mars. Tous deux sont engagés en appui de la force européenne Atalante, dont la France prendra le commandement le 7 avril », explique l'Etat-major des Armées.

 Atlantique 2 à Djibouti  (© : EMA)
Atlantique 2 à Djibouti (© : EMA)

 E-3F Awacs   (© : ARMEE DE L'AIR)
E-3F Awacs (© : ARMEE DE L'AIR)

 Falcon 50  (© DASSAULT AVIATION)
Falcon 50 (© DASSAULT AVIATION)

L'EMA précise qu'au cours de son déploiement, l'ATL2 effectuera des vols réguliers d'une dizaine heures au dessus du golfe d'Aden et de l'océan Indien. « Les images et données recueillies par les différents senseurs de l'aéronef et sa douzaine de membres d'équipage sont très importantes pour aider à lutter contre la piraterie. Elles sont exploitées par des spécialistes du renseignement, en particulier à bord du navire amiral de la Task Force 465, et permettent de mieux coordonner l'action des bâtiments de surface et de leurs hélicoptères embarqués ».
D'autres avions de surveillance et de patrouille maritime de plusieurs pays (Australie, Espagne, Etats-Unis, Luxembourg, Japon...) opèrent régulièrement dans la zone concernée par la piraterie au sein d'une des trois forces internationales (TF 465 Atalante, TF 508 de l'OTAN et TF 151 de la coalition Combined Maritime Forces) ou sous commandement national. « La coordination des vols et l'échange des informations recueillies par ces aéronefs permettent de lutter efficacement contre la piraterie notamment au large des côtes somaliennes », souligne l'EMA.

Marine Nationale | Toute l’actualité de la marine française Piraterie dans le monde | Actualité du brigandage maritime