Marine Marchande
Atlantique Sud : Le courrier de Sainte-Hélène fait ses adieux

Actualité

Atlantique Sud : Le courrier de Sainte-Hélène fait ses adieux

Marine Marchande

Beaucoup d’émotion hier sur la Tamise où une foule s’est pressée pour dire adieu au RMS St Helena venu de l’hémisphère sud pour faire sa tournée d’adieu. Le navire, construit en 1990 à Aberdeen, a servi pendant 26 ans comme ravitailleur de l’île de Sainte-Hélène et occasionnellement de l’île d’Ascension, territoires britanniques dans l’Atlantique Sud. Le RMS St Helena, qui relie Le Cap (Afrique du Sud) à Sainte-Hélène en cinq jours, était jusqu’ici le seul moyen de ravitaillement de l’île. Sa retraite a été précipitée par l’ouverture prochaine d’un aéroport sur la petite île située très au large des côtes africaines.

Construit spécifiquement pour cet usage, il mesure 105 mètres de long, peut embarquer 92 conteneurs, du vrac, des colis lourds, du gasoil et même 156 passagers, puisque, à l’instar du Marion Dufresne, il attire à chaque rotation des touristes en quête de croisières authentiques. Il attend désormais un éventuel repreneur.

 

 

 

(© RMS ST HELENA)

(© RMS ST HELENA)

 

Le St Helena est l'un des quatre derniers navires au monde à porter le titre de RMS (Royal Mail Ship) aux côtés du RMS Segwun, qui dessert Gravenhurst dans l’Ontario, du RMS Scillonian III qui croise aux îles Scilly et plus étonnamment du paquebot RMS Queen Mary 2, qui a reçu ce titre pour saluer l’histoire des liners de Cunard.

 

 

 

Divers marine marchande