Défense
Atlas Elektronik produit son 2000ème SeaFox

Actualité

Atlas Elektronik produit son 2000ème SeaFox

Défense

Le groupe allemand annonce que son usine de Brême va bientôt livrer son 2000ème SeaFox. Ce robot sous-marin, du type Remote Operated Vehicle (ROV), est destiné à la marine allemande, qui l'utilise sur ses chasseurs de mines. Développé à la fin des années 90, ce système, qui vise à identifier et neutraliser des mines à distance de sécurité pour les navires et équipages, a évolué avec le temps. Actuellement, Atlas Electronik propose deux types d'engins : le SeaFox I (Intelligence) réutilisable et destiné à l'identification de mines, et le SeaFox C (Combat), un ROV consommable doté d'une ogive intégrée et se faisant exploser avec la mine. Une troisième version, dédiée à l'entrainement, est également commercialisée. En plus de la marine allemande, ce système a été retenu par la Belgique, l'Estonie, les Etats-Unis, la Finlande, la Grande-Bretagne, le Japon, les Pays-Bas et la Suède. Actuellement, l'usine de Brême produit une dizaine de SeaFox par semaine. Certains pays le fabriquent localement sous licence.
On notera que le SeaFox fait partie de l'Integrated Mine Countermeasures System (IMCMS), système de guerre des mines développé par Atlas et intégrant différents senseurs, comme des sonars, ainsi que des ROV et des drones de surface ou sous-marins.

Atlas Elektronik