Construction Navale
Au chantier Gléhen à Douarnenez : diversifier pour soutenir l’activité

Reportage

Au chantier Gléhen à Douarnenez : diversifier pour soutenir l’activité

Construction Navale

Pas de répit au chantier naval Gléhen (CNG). La torpeur de l’été est tombée sur Douarnenez, mais on s’active encore dans la nef adossée à la jetée du Flimiou et sur le quai donnant sur le grand bassin du port du Rosmeur. Depuis avril, le chantier, qui emploie 48 personnes mais peut en faire travailler jusqu’à 70, est en phase de livraison.

Le Bara An Arvoriz (pain des gens de la mer en breton), dix-septième de la série, a été mis à l’eau en juin pour l’Armement bigouden. Inauguré le 13 juillet, ce chalutier de 24.9 mètres de long pour 8.3 de large doit remplacer le Bara’Mann. À bord, les ouvriers achèvent l'armement, lors de notre visite, et le bateau subit des essais, avant livraison prévue ce mois-ci pour une première campagne de pêche au thon.

 

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

 

À couple, masqué par l’imposant chalutier, le pousseur Atipa, premier des sept nouveaux PC 6 commandés pour la Marine nationale, vient de terminer ses essais de qualification à Brest. Le petit bateau de 10 mètres sera une fois achevé embarqué sur un cargo pour rejoindre la Guyane. Il y remplira des missions de poussage, d’assistance de bateaux à la manœuvre, de mouvements portuaires, et de lamanage. Déjà, le chantier avait construit pour la Marine nationale la Caouanne, engin remonte-filets pour la Guyane, et le Jules, embarcation d’instruction à l’hélitreuillage.

 

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

(© MER ET MARINE - GAEL COGNE)

 

En Pays Bigouden, au chantier du Guilvinec (il y en a un troisième à Loctudy pour la réparation), CNG a achevé en mai un troisième bateau, l’Oasis II, pour Julien Le Brun. Il s’agit du quatrième d’une

Chantier Glehen | Toute l'actualité du chantier naval finistérien