Vie Portuaire
Au moins 48 heures de grève dans les raffineries françaises de Total

Actualité

Au moins 48 heures de grève dans les raffineries françaises de Total

Vie Portuaire

Un mouvement de grève a débuté hier dans les 6 raffineries françaises de Total. Les salariés protestent contre les menaces de fermeture définitive pesant sur le site de Dunkerque. Hier, douze des 41 dépôts de carburants du groupe étaient également touchés, avec un blocage des livraisons de produits pétroliers. L'intersyndicale CGT, CFDT, Sud et FO a appelé à des débrayages pendant 48 heures mais, sur certains sites, les grévistes souhaitent prolonger le mouvement pour faire pression sur la direction. Cette dernière a annoncé qu'un comité de groupe européen se tiendrait le 18 mars, un point étant prévu sur la situation du raffinage.
La raffinerie des Flandres, arrêtée en septembre dernier, emploie 370 salariés et 450 sous-traitants.

Total